Les Lakers en danger, King James sur une voie royale

Conf est.Conf ouest.Playoffs 19 mai 2009 | 2 Commentaires

Ce soir, c’est la lotterie de la Draft (oui, déjà!). Ca veut dire que la fin de saison est très proche. Après des demi-finales marquées par des pronostics quasiment parfaits (autosatisfaction ? check), place aux finales de conférence. Un enseignement des quinze derniers jours : LeBron James est le meilleur basketteur NBA à l’heure actuelle… et de loin. Sa prestation contre les Hawks, notamment lors du match 3, a levé tous les doutes. Voir ce que fait l’autre numéro 23 avec une équipe loin d’être blindé est épatant et terrifiant à la fois. S’il disposait d’un supporting cast aussi relevé que celui dont profite Kobe Bryant, LeBron James pourrait déjà commander sa bague.

Conférence ouest

Los Angeles Lakers – Denver Nuggets

Après la presque-débacle de la série contre les Rockets, il y a deux options pour les Lakers :
- réveil et démolition totale de tous leurs prochains adversaires
- poursuite des choix hasardeux de Phil Jackson sans les assumer « parce que c’est Phil Jackson et qu’il a 9 titres donc il ne peut pas faire d’erreur même si on sait qu’il est plus dedans », nouvelles prestations moyennes de tous les joueurs dont le prénom n’est pas Kobe, attitude toujours aussi nonchalamment arrogante sur le mode « quoi qu’il arrive on sera en finale », élimination.

A eux de choisir…

Coté Nuggets en tout cas, les raisons d’espérer sont là. D’abord il y a Chauncey Billups. Celà faisait longtemps qu’un échange n’avait pas aussi radicalement changé le destin d’une équipe. Avec leur nouveau meneur, les ciel et blanc ont trouvé le chemin de la gagne. Billups est à la tête d’un groupe ultra talentueux. Anthony est le scoreur que l’ont sait. Kenyon Martin et Chris Andersen apportent une énergie folle et un nombre de tatouage au centimètre carré ahurissant. JR Smith peut faire des choses énormes en sortant du banc.

Sur le plan athlétique et offensif, les Nuggets ont de quoi faire souffrir la défense californienne. Les Lakers qui ont d’ailleurs été souvent d’une fébrilité inquiétante dans la défense de leur cercle depuis le début des playoffs.

Los Angeles n’est pas en manque de talent non plus. Bien sur il y a Kobe qui peut faire exploser la défense de Denver à lui seul. A lui de prendre la série à son compte et de mener son équipe à la finale.

A l’expérience et au talent, l’avantage va aux Lakers. Mais ca sera encore (très) dur. Et il faudra être bien plus concentré à l’extérieur que contre les Rockets. Les Nuggets sont prêt à sauter sur la moindre occasion.

Pronostic : Los Angeles en 6 matchs

Conférence Est

Cleveland Cavaliers – Orlando Magic

Les épaules de Dwight Howard. C’est à peu près la seule chose qui sépare les Cavs de la finale NBA. Et pour une fois, Superman ne sera pas assez fort. Si Howard était vraiment dominant en attaque, le Magic aurait eu une chance. Ca n’est pas le cas. LeBron est trop fort. Personne ne peut le tenir. Pas à Orlando ni ailleurs. Ajoutez à ça le manque de vrai leader offensif des bleus et blancs et Cleveland est ultra favori. Est ce que j’ai dit que les Cavs viennent de se reposer pendant une semaine ? Et que le Magic a plutôt du mal a garder une avance ?  Et que Rashard Lewis est loin de jouer comme un mec qui prend 20 millions par an ? Même en donnant plus de temps de jeu à Mike Pietrus (une bonne idée comme une autre), Orlando n’a aucune chance. Le King est sur la voie royale. Et elle mène aux finales.

Pronostic : Cleveland en 5  matchs

PS : Ce matin, j’ai essayé de lire la preview des finales de conf’ sur le site d’ESPN. Après deux aspirines et un mal de crane pas possible, j’ai laissé tomber.  Je ne partage visiblement pas la vision du basket de John Hollinger. Pour ce journaliste US, le basket ce sont des stats et des formules : « marge moyenne de score », « playoff rating », « player efficiency rating »… Est ce que au moins il regarde les matchs ?!!! Etant plutôt du genre littéraire, ces papiers me filent mal au crane. Non seulement c’est affreux à lire, mais en plus ca ne vaut pas un papier tout à fait subjectifs fait de ressenti, d’intuition et d’analyse du « vrai » jeu. C’était le coup de gueule du jour…

Et en bonus, LeBron, toujours LeBron :

2 Commentaires sur “Les Lakers en danger, King James sur une voie royale”

  1. ace dit :

     » pour une fois, Superman ne sera pas assez fort. Si Howard était vraiment dominant en attaque, le Magic aurait eu une chance. Ca n’est pas le cas. LeBron est trop fort. Personne ne peut le tenir. Pas à Orlando ni ailleurs. Ajoutez à ça le manque de vrai leader offensif des bleus et blancs et Cleveland est ultra favori. Est ce que j’ai dit que les Cavs viennent de se reposer pendant une semaine ? Et que le Magic a plutôt du mal a garder une avance ? Et que Rashard Lewis est loin de jouer comme un mec qui prend 20 millions par an ? Même en donnant plus de temps de jeu à Mike Pietrus (une bonne idée comme une autre), Orlando n’a aucune chance. Le King est sur la voie royale. Et elle mène aux finales. »

    pour le coup t’as eu tout faux

  2. admin dit :

    Oui j’avoue que la j’ai quand même merdé sévère, lol.

Laisser un commentaire