Dwyane Wade et les Bulls unis par le destin

Conf est.Non classé.Transferts 28 avril 2010 | 0 Commentaire

« Je ne peux pas prédire le futur. Ça va être un été très important. » Les prochains mois s’annoncent en effet chargés pour Dwyane Wade. Cette nuit, la saison du joueur du Heat s’est terminée. En même temps que celle des Bulls, une équipe qui va tenter de l’attirer dans ses filets cet été… ou de le priver de renforts potentiels.

A première vue, Wade semble vouloir rester à Miami. « Ça sera ma dernière élimination au premier tour avant un bon moment, je peux vous le dire, explique-il après le match. Je voudrais continuer à construire et être avec quelques grands joueurs l’année prochaine, continuer à étoffer notre effectif. Je pense que je me suis mis dans une excellente situation il y à trois ans en signant ce deal pour être sûr que mon équipe reste compétitive. On a du travail à faire, les dirigeants ont du travail à faire. Il n’y à qu’à regarder les choses se faire, s’accomplir. Si on voit ça, on se reparlera« , explique il à un journaliste de Miami.

En clair : apportez moi des renforts, je rempilerais.

La pression est sur les dirigeants du Heat. Ils ont de quoi signer une autre superstar et Wade semble vouloir rester. S’ils ne font pas leur boulot, Chicago semble le meilleure destination de l’été pour Wade (et les autres). Flash a grandit du coté de la Windy City. L’an passé, il y a acheté une maison à 1,4 millions de dollars. Nouveau porte drapeau de la marque Jordan, le numéro 3 pourrait reprendre le flambeau de sa majesté dans la ville ou tout a commencé pour le Jumpman.

Les arguments des Bulls se trouvent avant tout sur le terrain. Derrick Rose et Joakim Noah sont déjà deux excellents joueurs. Le premier est un All-Star, le second a explosé cette saison. Avec eux et Wade, ou avec eux et Chris Bosh, ou avec eux et LeBron James, vous avez un des meilleurs trio de la ligue. Peut-être le meilleur trio de la ligue. Pour les free agents de cet été, Chicago semble la destination la plus intéressante.

D’un point de vue basket, Wade est peut-être celui des trois superstars qui remplirait le moins un besoin pour Chicago. Bosh apporterait aux Bulls une présence offensive qui manque cruellement à l’intérieur, James apporterait… tout. La capacité de Wade à cohabiter avec Rose dans le backcourt est moins évidente. Mais coté cœur, D-Wade, l’enfant du pays, est le choix le plus logique. Autre argument de poids en sa faveur, contrairement à ses deux collègues, Flash est un winner reconnu. Les gros shoots et le titre, il connait. Sans lui, les jeunes Bulls ont déjà atteint le premier tour, avec lui, ils peuvent rêver de beaucoup plus.

En revenant au pays, il deviendrait aussi une véritable idole locale. De toute façon, lorsqu’un joueur de sa carrure dit « oui », on peut toujours trouver moyen de lui faire un peu de place.

Comment Pat Riley et son staff vont il réussir à proposer mieux à Wade qu’une association avec Noah, Rose, Deng, Hinrich et Gibson ? Pas évident. Le joueur le plus susceptible de rejoindre D-Wade à Miami est sûrement Chris Bosh. Mais ce même Bosh pourrait très bien choisir d’aller renforcer la raquette des Bulls ou il aurait tout autant de chances de titre ! Ensuite ? Amare Stoudemire risque de rester à Phoenix, Joe Johnson joue sur le même poste que Wade, Carlos Boozer est souvent blessé et probablement pas le joueur qui fera de Miami un champion… C’est tout pour les « grands joueurs. » Et à chaque fois, Chicago pourrait très bien chiper ces joueurs sous le nez de la star du Heat. En effet, les dirigeants floridiens ont donc du pain sur la planche s’ils veulent donner à leur star un effectif capable d’aller jusqu’au titre.

Dwyane Wade veut gagner. Et maintenant ! Car il est plus âgé que James et Bosh et que son corps a déjà été fragilisé par de nombreuses blessures. Pour gagner, il va donc faire face à un choix cornélien. Sa ville de naissance ou sa ville d’adoption ? Sa chance, c’est que ces deux destinations sont probablement les deux plus intéressantes de l’été.

S’il ne choisit pas Chicago, Wade se retrouvera en concurrence avec sa ville natale dès cet été pour tenter d’attirer les gros poissons de la free agency. Ensembles ou opposés, quoi qu’il arrive, Wade et les Bulls sont unis par le destin.

Laisser un commentaire