Joe Johnson : L’homme qui ne valait pas 16 millions

(Long) Papiers.Conf est.Non classé.Transferts 11 mai 2010 | 0 Commentaire

17,9 pts à 39% au tir dont 22% à trois points. Des stats à 16 millions de dollars ? Pas vraiment. Pourtant ce sont celles des playoffs de Joe Johnson, un des joueurs considéré comme un de ceux pouvant récupérer un gros chèque cet été.

Au lendemain d’une humiliation longue de quatre matchs infligée par le Magic, Johnson se trouve dans une situation inconfortable. Avant les playoffs, l’arrière des Hawks expliquait : « Les playoffs c’est le moment ou les (ndlr : grands) joueurs se font dans cette ligue. … Les meilleurs joueurs élèvent leur niveau de jeu. » Après une série calamiteuse, Johnson a réussi à illustrer son propos en prouvant qu’il n’est pas un grand joueur. Et, en théorie, seuls les grands joueurs signent des contrats maximum.

Autre problème, s’il ne va peut-être pas toucher le pactole ailleurs, Johnson n’est plus en odeur de sainteté avec tous les fans des Hawks. Sifflé lors du match 3, il avait répondu par des propos pas vraiment appréciés en Georgie : « Cela ne me dérange pas. Et j’espère que cela dérange personne dans l’équipe. Nous, on gère ça en interne. On s’en fout de ce que fait le public ».

C’est donc brouillé avec ses propres fans et marqué par une fin de saison affreuse que Joe Johnson aborde la free agency.

Johnson est bon. Mais il n’est pas capable de mener une équipe au sommet. Ces deux dernières saisons à Atlanta l’ont prouvé. S’il veut gagner un titre, c’est dans la peau d’un lieutenant qu’il devra le faire.

L’argent, il en a déjà touché pas mal. 15 millions rien que cette année. Maintenant, il va falloir chercher autre chose aux cotés d’un vrai grand joueur ou se résigner à être le leader d’équipes moyennes éliminées dans les premiers tours des playoffs.

Sur l’échelle Orlando Magic des salaires NBA -ou Rashard Lewis vaut 18,8 millions- Joe Johnson est un joueur à 20 millions. Ailleurs, il vaut beaucoup (beaucoup) moins. En tout cas en théorie. Dans les faits, une des équipes déçue de ne pas mettre la main sur LeBron ou Wade ne manquera pas de lui faire un très (très) gros chèque.

L’intéressé n’en doute pas. « Joe, vous pensez que vous vous coutez de l’argent (ndlr : avec vos dernières prestations) ? » lui a demandé un journaliste après le match 3. Réponse de Johnson : « Non. » Le pire, c’est qu’il n’a peut-être pas tort.

Laisser un commentaire