Le quart d’heure français : La fête avant la fête

Francais 12 mai 2010 | 0 Commentaire

ALM Evreux Basket – Brest : 93 – 72


Que les choses sérieuses commencent ! La saison régulière est terminée, et en beauté. Mardi, devant une salle bien remplie pour un soir de semaine, l’ALM Evreux s’est rassuré et a assuré le show avant d’attaquer les playoffs.

Parmi les objectifs de Rémy Valin avant le match  : « gagner » et « faire tourner l’effectif pour récupérer. » Fait et fait.

Après une entame hésitante, les jaunes et bleus se relâchent. Le ballon tourne de mieux en mieux, la défense se resserre. Menés de 6 points, les locaux reviennent puis passent devant. Le ballon vit bien et au buzzer de fin de la première période, Karim Dahak (photo) donne 7 points d’avance à son équipe.

En rythme et en relâchement, Evreux affiche alors une fluidité offensive magnifique. On dribble peu, on passe vite. A la manière des footballeurs brésiliens, c’est parfois presque à une touche de balle. La couleur du maillot, sûrement.

Le deuxième quart-temps permet aux joueurs du banc d’engranger des minutes. Dahak, Guillaume Sene et Namori Meite sont sur le parquet. Meredis Houmounou passe aussi de longues minutes (28 au total, 2e temps de jeu de l’équipe) en jeu et fait encore étalage de ses qualités athlétiques.

A la mi-temps, l’écart n’a pas bougé. Mais dans le troisième quart, les titulaires corsent l’addition. 18 ,20 puis 24 points d’écart. La rencontre se transforme en tour de chauffe pour les playoffs.

La dernière période est plus brouillonne par moment mais rien qui ne vienne gâcher la fête. Le public se fait bruyamment entendre dans les derniers instants  du match. Un vacarme énorme pour fêter une saison déjà belle mais encore loin d’être finie. Au son des chants des supporters, Dahak réussit même un nouveau panier au buzzer pour terminer cette soirée en apothéose.

Ovationnés par le public, les joueurs restent au milieu du terrain alors que Philippe Da Silva remercie le public et invite tout le monde à venir les encourager le 21 mai contre Pau Orthez. Car malgré ce que pourrait laisser penser cette ambiance de fête de fin d’année, non, la saison n’est pas finie.

Le meilleur est même à venir. Les playoffs et les matchs couperets. Une autre fête. Ça sera donc contre Pau. Une opposition pleine de promesses après deux matchs de saison régulière très chauds entre les deux équipes.

Une odeur de revanche après la rencontre houleuse du mois de mars ? Peut-être. Mais pour Remy Valin, le mot d’ordre c’est de « prendre un maximum de plaisir. »

Photo : alm-evreux-basket.com

Laisser un commentaire