La loterie de 1985 était-elle truquée ?

Draft.Non classé.Polémiques.Rookies.Videos 18 mai 2010 | 4 Commentaires

Dans la nuit de mardi à mercredi, la loterie va décider d’une partie de l’avenir de 14 équipes NBA. Les Timberwolves vont-il décrocher, avec John Wall, leur troisième franchise point guard en deux Draft ? Le meneur de Kentucky va-il prendre la direction de New Jersey pour donne un nouvel élan à la reconstruction ? Ce sont les balles de ping-pong qui vont en décider. Mais ca n’a pas toujours été le cas.

Jusqu’à 1984, c’est une pièce qui déterminait le nom de l’équipe qui allait choisir en premier. A partir de 1985, place à la loterie. On met le noms des équipes qui n’ont pas disputé les playoffs dans des enveloppes, on met ces enveloppes dans un grand tambour et on tire au sort.  Avec ce système, tout le monde a le même nombre de chances de décrocher le gros lot. En théorie. Car pour beaucoup de fans, la première loterie de l’histoire, celle de 1985, a été truquée pour faire gagner les New York Knicks. Mythe ou réalité, la légende continue en tout cas de vivre grâce à Internet.

Les accusations : Au moment de mettre le dispositif en place, l’assistant de David Stern jette les enveloppes au fond du tambour. Sauf une. Celle des Knicks, qui est jetée contre le coté du tambour, rebondit et tombe au fond. Résultat : l’enveloppe est écornée et David Stern pourra la retrouver plus facilement. Le tambour tourne, s’ouvre, Stern y plonge sa main, évite quelques enveloppes pour saisir celle qui est écornée, les Knicks ont gagné la loterie ! Autre argument : pourquoi ne pas avoir procédé au tirage au sort dans l’autre sens, en prenant d’abord l’enveloppe du 7e choix, puis du 6e… jusqu’au numéro 1 ? Tout simplement parce qu’il aurait été plus difficile d’éviter 6 fois l’enveloppe écornée plutôt que de la saisir du premier coup.

A qui profite le crime (éventuel) : L’enjeu de la loterie en 1985, c’est Patrick Ewing. Le pivot sort d’une carrière universitaire exceptionnelle et semble pouvoir faire basculer le destin de la franchise qui mettra la main sur lui. Quelques semaines plus tôt, les Knicks ont terminé la saison avec 24 victoires, deux de mieux seulement que les cancres de la ligue. En trichant pour faire gagner la loterie aux Knicks, le diabolique David Stern, commissioner depuis un an, s’assure de relancer la franchise du plus gros marché de sa ligue en plein développement.

La vidéo : Dépôt des enveloppes à partir de 4’20.

La photo : Sur cette capture d’écran, on voit clairement que l’enveloppe choisie en premier par Stern est bien écornée.

Simple succession de coïncidences troublantes ou vrai tricherie ? A vous de juger.

4 Commentaires sur “La loterie de 1985 était-elle truquée ?”

  1. SIR CHARLES dit :

    Moué après tout Stern est connu pour essayer d’influencer l’arbitrage (finales 2006 miami – mavs, 2° tour 2010 clev – boston …) aie je risque la diffamation …
    Ce qui va peut être à l’encontre de votre analyse c’est l’image à 5.51 où l’on voit une autre enveloppe écornée au fond du tambour à droite …. il y en avait donc 2 !!! Comment Stern aurait-il fait la différence ??

  2. kobe49 dit :

    Il y a deux choses a dissocier :
    – Ok je suis d’accord si il y a eu tricherie c’est condamnable
    – Mais sincérement a l’epoque, c’etait quand meme des matchs grandioses et les compositions des equipes étaient parfaites.

    Alors, ca reste une composition d’equipe.
    http://www.jeuxbasket.fr/jeux/3/net-blazer.html
    a+

  3. TheH dit :

    SIR CHarles: ne te fais pas plus bête que tu ne l’es: tu n’as pas pensé que « peut-être » LES DEUX enveloppes contenaient « Knicks » juste pour être sûr?

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] la première loterie en 1985, un souffle de soupçon pèse sur le processus. David Stern bidonnerait-il l’affaire pour […]

Laisser un commentaire