Wall arrive, le problème Arenas prend de l’ampleur

(Long) Papiers.Conf est.Draft.Non classé.Polémiques 19 mai 2010 | 2 Commentaires

Bonne nouvelle pour les Wizards ! John Wall sera leur point guard la saison prochaine ! Mauvaise nouvelle pour les Wiazrds ! Gilbert Arenas sera leur point guard la saison prochaine !

Les Wizards sont l’équipe chanceuse du jour. Malgré seulement 10,3% de probabilités, les hommes de la capitale décrochent le droit d’être les premiers à choisir le 24 juin prochain, lors de la Draft. Ce choix sera John Wall. Ernie Grunfeld, le GM des Wiz’ le confirme déjà :

« On va prendre le meilleur joueur disponible sans se préoccuper de son poste. C’est un joueur que l’on souhaite avoir avec nous pour un long, long moment. Alors quel que soit le meilleur joueur dont on sent qu’il est disponible pour nous, c’est celui qu’on choisira. »

Si Grunfeld se tient à cette ligne de conduite, aucun doute, Wall peut préparer ses cartons, direction Washington. Et s’il a encore des doutes, il sont effacés par la réponse de Grunfeld lorsqu’on lui demande s’il est inquiet d’avoir déjà un meneur titulaire : « Non. »

C’est le début des ennuis pour Washington. Dans une franchise normale, on commencerais dès aujourd’hui à chercher la solution pour se débarrasser de Gilbert Arenas. Une fois l’ex Agent Zero loin de DC, les Wizards se retrouveraient avec une structure jeune et talentueuse menée par Wall entouré d’Andray Blatche, Nick Young, Al Thornton et JaVale McGee. Pour compléter leur effectif, les dirigeants auraient ensuite des camions de cash à dépenser pour attirer des free agents de qualité. Mais Washington n’est pas une franchise normale et Gilbert Arenas n’est pas un joueur comme les autres.

Le problème principal des Wizards, c’est que Ernie Grunfeld est amoureux de Gilbert Arenas. Et tant que le GM sera en poste, il sera incapable de se débarrasser du meneur. Alors qu’il avait l’occasion d’essayer de faire rompre son contrat suite à l’affaire des armes, Grunfeld n’a rien fait. Au lieu de ca, il s’est débarrassé de tous les autres vétérans de l’effectif. Pas une mauvaise idée sur le long terme mais Arenas est toujours la. Et il va couter 17 millions la saison prochaine. Surtout, ses qualités de leader semblent de plus en plus douteuses au fil des années. Pas le genre de joueur que vous avez envie de mettre dans les pattes de votre rookie superstar, surtout lorsqu’il évolue sur le même poste. A moins qu’Arenas ait vraiment appris de ses ennuis ? On peut rêver.

Malgré tout, Grunfeld continue de s’accrocher à Arenas. Après la loterie, il explique rapidement que l’arrivée de Wall n’aura pas d’effet sur Arenas.

« Gilbert est toujours avec nous. Il est à la salle, il s’entraine et se prépare. Plus on a de bons joueurs, mieux c’est. »

Arenas au poste 2 ? Pas convaincant. Comme Wall, il a besoin d’avoir le ballon dans les mains.

Autre dommage collatéral de la présence d’Arenas : il va être plus dur d’attirer des free agents de qualité. L’idée de cohabiter avec l’égo de l’Agent Zéro a de quoi en rebuter plus d’un. Dommage, car les Wizards ont l’argent pour attirer une grosse star et avec le duo Wall/ Blatche est une belle base pour construire une franchise.

L’enjeu de l’été pour l’avenir des Wizards, c’est de se débarrasser de Gilbert Arenas. La première étape pour Ted Leonsis, le propriétaire depuis moins d’un mois, sera peut-être de mettre à la porte Ernie Grunfeld. Ensuite, il faudra trouver un pigeon un partenaire pour un trade. Une fois que LeBron, Wade et Bosh auront trouvé preneur, une équipe désespérée comme les Knicks aura peut-être quelques millions à mettre dans un meneur de talent. Si Washington réussit cette mission quasi impossible, l’avenir s’annonce radieux. Sinon, la saison risque d’être compliquée.

2 Commentaires sur “Wall arrive, le problème Arenas prend de l’ampleur”

  1. Tinmar dit :

    En effet, je ne vois que NY pour récupérer Arenas. Ce n’est pas évoquer la politique quelque peu foireuse des Knicks que de les citer là, mais plutôt de mettre en avant trois points importants :
    - les Knicks ont besoin d’un meneur de jeu, comme toute équipe normalement consititué. Ny est avec Indiana, sont les deux seules sans vrai meneur de jeu.
    - si les Knicks ne parviennent pas à obtenir un des boss de cet été (à savoir Wade ou LeBron ou Johnson à un degré beaucoup moindre), il leur faudrait bien un gars capable de tenir le ballon : Arenas a le profil pour jouer ce rôle-là.
    -enfin, parlons un peu d’argent. A vue d’oeil, peu d’équipes ont de quoi faire l’échange avec Washington : NY fait partie de ces quelques équipes, avec le contrat à 11M$ de Eddy Curry. A moins qu’Indiana nous fasse un coup de trafalgar avec un pack Murphy (ou Dunleavy) / Foster…

  2. Fx dit :

    Je pense qu’il sont déjà en train d’essayer de construire un trade pour Arenas.
    Dommage qu’il ne l’ai pas viré, il aurait eu 17 millions pour un free agent cet été. Mais bon la place de n°1 n’était pas assuré.
    Sinon à voir combien d’année de contrat, il reste à Arenas.

    Perso, je vois pas comment il ferait cohabiter les deux. Il vont peut être prendre Wall pour le trader contre une autre étoile. Après tout un first pick n’est pas toujours synonyme de All Star.

Laisser un commentaire