Free Agency : Alors ? On se décide ?!

(Long) Papiers.Conf est.Conf ouest.Non classé.Transferts.Vie de la ligue 6 juillet 2010 | 0 Commentaire

Tout ca pour ca ? Depuis des mois (des années !) on nous rabat les oreilles avec la Free Agency 2010. On en parlais même parfois plus que des matchs. Maintenant, au moins, on en est sûr, le plus intéressant ce passe sur le terrain. Quand on voit ce qu’on vit ces derniers jours, on regrette bien les semaines de juin et les matchs somptueux des Finals. Car a quoi a-t-on eu le droit depuis le 1er juillet, date à laquelle le monde du basket était censé être secoué comme jamais ? Des contrats ridicules (cf Johnson, Joe), des négociations, d’autres contrats ridicules (cf Gay, Rudy) et de l’attente. Beaucoup d’attente. Surtout, LeBron James semble bien parti pour ne pas bouger. En tout cas, il n’a vraiment pas l’air d’avoir envie. Du coup, cet été que tout le monde attendait menace d’accoucher d’une souris. De faire pschitt.

Depuis le 1er juillet, les intrigues sont multiples mais la grande question reste de savoir ce que va faire le trio James / Wade / Bosh. Tant qu’aucun de ces trois là ne bouge, tout semble bloqué. Alors on attend. Et comme eux aussi attendent de voir ce que font les deux autres, ca n’en finit pas. Le Heat n’a toujours que deux joueurs sous contrat. Ils sont à peine plus du coté de New-York. Mais on attend les stars. On attend en lisant les rumeurs et les démentis qui se suivent parfois dans l’heure.On est noyé d’informations, on brasse du vent, mais il ne se passe pas grand chose.

Au petit jeu de celui qui clignera de l’œil le premier, il faut féliciter Amar’e Stoudemire qui a justement été le premier à avoir le courage de s’engager quelque part. Espérons qu’il donne des idées à ses camarades.

Argent ou titre ?
Bien-sûr, la décision qu’ils ont à prendre est importante. Elle est presque capitale pour leur carrière. Forcément, il faut la murir correctement. Mais n’ont ils vraiment commencé à murir leur réflexion qu’à partir du 1er juillet ? N’avaient ils pas eu le temps d’y penser depuis leur élimination en playoffs ? Une élimination qui devrait peut-être leur faire remarquer qu’opter pour le statu quo n’est peut-être pas la meilleure des solutions. Et franchement, si la décision n’était que sportive, les choses ne seraient-elles pas plus simples ?

Car il y a la question des dollars. La loyauté est récompensée par 30 millions supplémentaires garantis dès cette signature. Ça aide. Et pour certains, comme Chris Bosh, cela semble essentiel. Pour un non-millionnaire comme vous et moi, ca parait un peu abstrait : franchement, qu’est ce qu’on peut faire avec 120 millions qu’on ne peut pas faire avec 98 millions ? Et là, on se demande pourquoi ils réfléchissent autant et ne se dirigent pas vers le choix le plus logique d’un point de vue sportif. Que vous ayez 120 ou 98 millions en poche, vous avez de quoi faire vivre votre famille sur plusieurs générations, alors autant aller gagner des titres en plus. Il n’y a pas vraiment de mauvais choix entre 120 et 98 millions de dollars. Si certains doivent faire le choix de l’égo ou du titre comme j’en avais parlé il y a quelques jours, d’autres doivent choisir entre l’argent et le titre. Joe Johnson a choisit l’argent. Les autres hésitent encore.

Et on attend. La pression monte. LeBron en profite pour lancer son nouveau site Internet et son compte Twitter. C’est bon pour les visites. La planète NBA est son otage. Lui qui n’a jamais été courtisé par les universités à cause de son passage direct de High School à la NBA savoure enfin d’être désiré. Ça peut se comprendre. Peut-être aussi qu’il a vraiment du mal à choisir. Ça n’est probablement pas facile de prendre une telle décision, c’est évident. Mais LeBron, Wade et les autres seront sûrement soulagés une fois qu’il l’auront prise. Alors ? On se décide ?!

Laisser un commentaire