Revue de presse de l’été (part 2)

Medias.Non classé.Revue de presse 12 juillet 2010 | 0 Commentaire

Les Finals, c’est toujours l’occasion pour les magazines de la presse basket de nous offrir quelques numéros collectors qui resteront dans nos tiroirs ou sur nos murs avant des relectures nostalgiques dans quelques années. Le récent sacre des Lakers ne fait pas exception et les kiosques se remplissent depuis quelques jours d’éditions à ne pas manquer. Avant que certains ne partent en vacances, voici une petite revue de presse des magazines qu’il ne faudra pas oublier d’emmener sur la plage. Deuxième partie aujourd’hui avec BAM et Reverse.

On ne se lasse pas de se replonger dans les dernières Finals. Ça tombe bien, BAM vous propose une vraie immersion dans cette quinzaine exceptionnelle avec ses deux journalistes qui racontent au long d’un excellent « format grand écran » toutes les coulisses de l’évènement. Ambiance dans les deux villes, anecdotes de vestiaires ou de tribune de presse. Tout y est. Même le récit d’un entrainement des Celtics pourtant interdit… à la presse ! Une belle preuve de dévouement du staff de BAM car l’opération n’était pas sans risque. La preuve : « C’est à ce moment-là qu’un agent de la sécurité situé derrière le panneau a remarqué ma présence et, après avoir appelé un employé de la NBA, a pointé son doigt dans ma direction. Trente secondes plus tard, après avoir dévalé les escaliers tel un dératé, je poussais les portes du Garden. » Bien joué !

Du coté de Reverse, après le sommet qu’a constitué le Game 7, on constate : « un sentiment profondément humain a dominé totalement le match 7 : la peur. Les deux équipes étaient au bord de l’abîme. Les Celtics parce que c’était sans doute leur dernière chance de remporter le titre avec ce groupe. Les Lakers parce qu’une seconde défaite en trois ans contre leur ennemi historique aurait largement terni le lustre de leur bague de 2009. » Comme l’indique la Une du magazine, la question de la Dynastie se pose. Une question que Reverse formule de cette manière : « Et si cette finale terriblement difficile était ce qu’il fallait aux Lakers pour bâtir une future dynastie ? » L’article qui suit donne de bonnes raisons d’y croire.

Comme la semaine dernière, Kobe n’est pas oublié lorsqu’il s’agit de tirer le portrait des protagonistes de ces Finals. BAM consacre plusieurs pages à la métamorphose du numéro 24 lors de cette série face aux Celtics, « un homme en plein processus de maturation. » Le MVP des Finals est aussi le sujet de l’édito de Thomas Berjoan avec une fine analyse du mimétisme cultivé par la star des Lakers avec Michael Jordan : « Comme Faust avait vendu son âme au diable, Kobe a-t-il sacrifié sa personnalité sur l’autel de Jordan ? »

Gasol superstar
Mais la vrai star cette semaine dans Reverse et BAM, c’est Pau Gasol. Dans les pages de Reverse, on explique que « Sur ce qu’il a montré depuis son arrivée aux Lakers, et surtout pendant ces playoffs, Gasol peut légitimement être considéré comme le meilleur intérieur au monde. » Dans les pages de BAM, l’Espagnol est au centre des discussions entre les deux experts, George Eddy et Jacques Monclar. « Dans une série comme celle-là, la différence par rapport à 2008 pour les Lakers, c’est l’impact de Gasol. Il a pris 8 kilos de muscles, il défend fort, il attaque avec beaucoup de percussion les Garnett et Perkins, des mecs qui lui faisaient peur avant. Ça a tout changé, en attaque et en défense, » explique Eddy. Une discussion toujours savoureuse et intéressante à lire.

Tous ces papiers et bien d’autres vous permettrons de vous rappeler de ce qui s’est passé en juin. Un mois de juin aussi marqué par la Draft de Kevin Seraphin. Un évènement que BAM permet de vivre dans les coulisses aux cotés du joueur.

En dehors des Finals et de la Draft, il y a encore beaucoup à lire dans ces deux magazines. Du coté des interviews notamment. Chris Paul est dans BAM. Dans Reverse, on retrouve notamment Joakim Noah, Ronny Turiaf et Mickael Gelabale. Ce dernier parle de sa blessure, des Sonics et de la NBA, un ligue ou le nouveau joueur de l’ASVEL ne se ferait pas prier pour évoluer de nouveau : « Si j’ai une opportunité, je n’hésiterai pas. » Gelabale parle aussi de l’équipe de France. Quelques pages plus loin, les championnats du Monde sont justement traités au travers d’un dossier très complet comprenant, parmi d’autres articles, une présentation d’une équipe de France qui « s’apprête à donner le pouvoir à la jeunesse, » un long entretien avec Vincent Collet, des interviews de Nicolas Batum et Antoine Diot et une interview de Jerry Colangelo, le directeur national de Team USA.

Pour le coté Old School, direction Reverse avec un excellent retour en arrière sur la carrière de Penny Hardaway. L’histoire d’une « chute aussi brutale que son ascension avait été marquante. » (On en avait déjà un peu parlé sur Basket Blog.)

Comme d’habitude, Reverse ne se limite pas à la NBA et vous retrouverez notamment dans ce numéro des choses sur les playoffs de Pro A, les pages Hoop Culture, un état des lieux de la LFB et un portrait de Nando De Colo.

Coté bonus, les amateurs de posters se tourneront vers BAM et ses deux affiches de Kobe Bryant. Reverse fait dans le pratique pour l’été avec un cahier plage composé de mots croisés, d’un jeu des 7 erreurs du récit d’Ali Traoré de ses vacances au Japon.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire