Les Hornets se renforcent, les Bobcats n'aiment vraiment pas marquer des points

(Long) Papiers.Conf est.Conf ouest.Transferts 29 juillet 2009 | 0 Commentaire

Les Hornets devaient faire quelque chose. Depuis le début de l’été, pendant que leurs adversaires directs à l’ouest se renforçaient, rien n’avait bougé du coté de la Big Easy. Mais il fallait d’abord trouver un pigeon. Ça sera les Bobcats.

Après avoir déjà tenté de refiler Tyson Chandler et ses blessures aux Thunder l’an dernier, les Hornets ont finalement réussi à envoyer leur pivot du coté de Charlotte. En échange, c’est Emeka Okafor qui arrive !

En chiffre, Chandler c’est 8,2 points et 9 rebonds par match en carrière contre 14 points et 10,7 rebonds pour Okafor. Et le plus important, c’est que Okafor, lui, n’a pas manqué un seul match ces deux dernières saisons !

Alors pourquoi les Bobcats laissent ils partir un joueur à qui ils ont fait signer un contrat de 6 ans l’an dernier ? Justement (au moins un peu… oui un peu, ils faut bien tenter de trouver une justification) à cause de ce contrat. En récupérant Chandler, Charlotte met la main sur un joueur dont le deal se termine dans deux ans et qui leur libérera donc de la masse salariale à ce moment là. Pour quoi faire ? Très bonne question puisqu’il n’y aura surement pas beaucoup de candidats pour signer avec une franchise abonnée aux bas fonds et qui tente de conserver ce standing à coups de trade aussi inspirés que celui là.

Autre élément d’explication, Larry Brown n’aurait pas apprécié le manque d’implication de son pivot en fin de saison dernière.

Des arguments suffisants pour échanger un des ses meilleurs éléments contre un clone moins performant qui passe autant de temps à l’infirmerie que sur le terrain ? Comme dirait Arlette Chabot, a vous de juger.

Au final, les Hornets renforcent leur raquette avec un intérieur pas exceptionnel mais très solide. Les Bobcats, eux, se retrouvent avec un nouveau joueur pas franchement à son meilleur quand il s’agit de mettre le ballon dans le cercle. Embêtant pour l’équipe qui était déjà celle qui marquait le moins de points par match l’an dernier en NBA. Le moment pour Larry Brown de passer un coup de fil à un certain Allen Iverson ?

Tagged in , , ,

Laisser un commentaire