66 prédictions pour la saison 2010-2011

Conf est.Conf ouest.Non classé.Playoffs.Polémiques.Sneakers.Transferts 24 octobre 2010 | 3 Commentaires

J-1. Demain, c’est reparti pour une saison qui s’annonce exceptionnelle. Sans plus attendre, voici 66 prédictions plus ou moins sérieuses sur ce qui va se passer d’ici à la fin du mois de juin.

Les pronos
1. Les Lakers vont gagner le titre
2. Conf Ouest : Lakers
3. Conf Est : Celtics
4. Atlantic : Celtics
5. Central : Bulls
6. Southeast : Heat
7. Northwest : Thunder
8. Pacific : Lakers
9. Southwest : Mavericks
10. MVP : Kevin Durant
11. MIP : Nicolas Batum
12. Rookie de l’année : John Wall
13. Coach de l’année : Erik Spoelstra
14. Défenseur de l’année : Dwight Howard
15. Sixième homme : Lamar Odom

Les équipes
16. Atlanta. On regrettera en playoffs la signature du contrat ridicule de Joe Johnson.
17. Boston. Les verts vont encore montrer au monde que la saison régulière ne sert pas à grand chose pour tout le monde.
18. Charlotte. Les Bobcats vont manquer de peu les playoffs.
19. Chicago. Le recrutement des Bulls va leur permettre d’inquiéter les meilleurs. Mais seulement les inquiéter.
20. Cleveland. Malgré les nouveaux maillots les plus réussis de la ligue, les Cavaliers vont vivre une saison affreuse et rivaliser avec les Raptors pour le pire bilan.
21. Dallas. Des victoires et une déception en playoffs. Classique.
22. Denver. Melo parti, l’heure sera à la reconstruction et même plus aux playoffs.
23. Detroit. Finalement, la situation n’est peut-être pas si triste à Cleveland.
24. Golden State. Enfin de la défense ! Si Stephen Curry s’adapte bien, les playoffs sont peut-être atteignables.
25. Houston. Si la santé est là, il y aura playoffs. Si la santé est là…
26. Indiana. Peut-être une bonne surprise à l’est.
27. LA Clippers. Sur le papier, l’effectif peut jouer les playoffs. Le problème des Clipper c’est que la réalité est souvent plus triste.
28. LA Lakers. Une saison régulière tranquille, de l’expérience et des gros playoffs. Si Bynum avait la bonne idée de rester sur ces deux pieds, tout serait encore plus simple.
29. Memphis. Les playoffs seraient une suite logique de la progression de la saison dernière mais la lutte sera très dure.
30. Miami. Il faudra peut-être un peu de temps pour que ca tourne mais la machine Heat aura de quoi terroriser la ligue. La moindre blessure à un des membres du Big Three sera par contre fatale.
31. Milwaukee. Bien mais pas top. Les Bucks seront en playoffs pour servir d’échauffement de haut niveau aux prétendants.
32. Minnesota. Soit les joueurs de cette équipe progressent ensemble et l’avenir est encourageant, soit le collectif explose.
33. New Jersey. Mikhail Prokhorov va constater que même avec beaucoup de bonne volonté, on ne devient pas une équipe de haut de tableau du jour au lendemain.
34. New Orleans. L’année du retour en forme de Chris Paul et de cette équipe en playoffs.
35. New York. Ca va aller mieux, mais il faut toujours défendre pour gagner. Tant que Mike D’Antoni sera le coach, les Knicks ne peuvent pas espérer grand chose. Un tour en playoffs et puis s’en va.
36. Oklahoma City. L’année de la confirmation. Probablement l’adversaire le plus dangereux des Lakers à l’Ouest.
37. Orlando. Tout dépendra de Dwight Howard. S’il a vraiment décidé de bosser son arsenal offensif et qu’il devient dangereux dans le secteur, il pourrait être celui qui fera tomber le Heat car Miami n’a personne pour le contrer.
38. Philadelphia. La lutte va faire rage… pour un bon choix de Draft.
39. Phoenix. Les Suns vont encore faire plaisir à voir mais la conccurence à l’Ouest est trop importante. Playoffs mais pas plus.
40. Portland. C’est toujours trop court à l’intérieur.
41. Sacramento. Des progrès mais toujours pas de playoffs.
42. San Antonio. Le cycle du Big Three texan prend fin avec la dernière année de contrat de Tony Parker. Sur le terrain, ca ressemble aussi à une fin de cycle. Les Spurs ne font plus vraiment parti des prétendants.
43. Toronto. Avec le premier choix de la Draft, les Raptors choisissent…
44. Utah. Tant que Jerry Sloan est là, on dirait que les Jazz seront en playoffs. Ça sera encore le cas. Mais le coach ne décrochera quand même pas son premier titre.
45. Washington. Avec Wall, Arenas et Blatche, il y aura encore plein d’histoires aussi bien sur que en-dehors du terrain.

En vrac
46. Baron Davis va ruiner les espoirs des Clippers dès que la difficulté se fera sentir.
47. Melo Anthony sera transféré à New York ou New Jersey avant février.
48. Amare’ Stoudemire va prouver qu’il n’avait pas besoin de Steve Nash pour briller en attaque.
49. Gilbert Arenas va encore faire des choses stupides et dire qu’il est désolé mais que ca n’est pas vraiment de sa faute parcqu’en fait il rigolait et que nous les journalistes on ne comprend vraiment rien à rien et qu’on veut juste vendre du papier alors que lui il est juste gentil et que de toute façon personne ne veut le comprendre…
50. Les Knicks vont encore prendre des camions de shoots à 3 points et en rentrer très peu parce qu’il ne sont pas les Suns.
51. Le visage de Greg Oden va encore poursuivre son développement inversé et rajeunir de 5 ans.
52. Ron Artest va m’obliger à écrire au moins 5 posts sur lui.
53. LeBron James va se faire siffler à Cleveland. Surprise !
54. Shaquille O’Neal va critiquer LeBron James dans la presse d’ici au All Star Game.
55. Les jambes de Tracy McGrady ne vont pas tenir la distance… en fait c’est déjà le cas.
56. En prenant en compte le retard qu’il aura au début de saison, la blessure annuelle d’Andrew Bynum sera décalée au début des playoffs.
57. Joakim Noah va justifier son nouveau contrat tout en continuant de faire rire (et d’être adoré) par la journalistes américains.
58. Le Thunder va me faire regretter tous les jours que Clay Benett ai racheté cette équipe pour lui faire quitter Seattle et changer de couleurs de maillot.
59. De nouveaux très très laids tatouages vont fleurir encore une fois mais Chris Andersen en restera le roi incontesté.
60. James Dolan va faire quelque chose de très très idiot. Du genre proposer un nouveau job à Isiah Thomas. Il est juste obligé de le faire.
61. On va encore dire des Blazers : « Dommage, s’il n’y avait pas toutes ces blessures… »
62. Le titre d’équipe la plus déprimante de la saison va se jouer entre les Sixers, Pistons et Raptors.
63. Les deux premiers matchs de saison régulière à l’étranger (Londres en mars) vont être un succès malgré le faible niveau des équipes qui font le déplacement.
64. Kobe Bryant va faire semblant de ne pas attacher d’importance au fait de gagner un 6e titre et arriver au même total que Michael Jordan alors qu’il ne pense qu’à ca, avant, bien-sûr, de ne penser qu’à le dépasser.
65. Le Heat va se découvrir plus de fans qu’il n’a jamais imaginé en avoir.
65 bis. Après des semaines de polémique, David Stern va assouplir un peu les ridicules nouvelles règles sur les protestations. En tout cas on espère.
66. Cette saison va être exceptionnelle !

3 Commentaires sur “66 prédictions pour la saison 2010-2011”

  1. pick and roll dit :

    #63 : +Cleveland
    #58 : pas d’accord, et en plus ils ont un vrai public.
    #48 : Stoud va se planter. Sauf si Felton devient énorme.

    équipes: tu es fan de qui ? parceque je peux déjà dire quelles équipes tu détestes !

    http://pickandrollbasket.blogspot.com/

    venez voir nos preview !

  2. pick and roll dit :

    MIP: Beaubois, pas Batum
    6e homme: J.T ou J.R.Smith
    Rookie de l’année: John Wall ou Blake Griffin
    Coach of the Year: Spoelstra se fera dégager dès le premier problème. Donc je verrais bien George Karl, pour un hommage. Ou Stan Van Gundy dont l’équipe va sortir Miami

    http://www.youtube.com/watch?v=RFmzl0QD2BU&feature=player_embedded

  3. Fra dit :

    40. Portland peut espérer le premier tour des PO à mon avis.

    48. Stoud va se planter, NY va se planter, à cause de la défense.
    Système unique : on remonte la balle après le panier adverse et quand on arrive vers une ligne pas droite on passe au grand sous le panneau et il se débrouille.

    54. MDR

    62. Je vote Pistons, il y quelques « joueurs » et pas de jeu.

    64. Totalement d’accord, cf « Non c’est une finale comme les autres mais face aux Celtics ».

    65. Il y aura 100 fois plus de haters que de fans du Heat.

    Ps entre le 50 et le 51, il y a un 50 bis (que l’on attend impatiemment)
    @+
    Fra

Laisser un commentaire