Bientôt de la pub sur les maillots NBA ?

Non classé.Vie de la ligue 3 août 2009 | 0 Commentaire

Un tabou est en train de tomber aux États Unis. Jusque là, on vendait le nom des stades au plus offrant. On mettait de la pub partout dans les salles. On faisait même sponsoriser les ralentis télé ou les concours de tir à trois points par des marques de voiture ou de boisson. A la télé, les matchs sont entrecoupés de pub. Il y a même des temps morts spécialement prévus pour que la chaine qui diffuse puisse passer de la réclame. Mais le maillot, lui, a toujours été un objet sacré. Ça ne sera bientôt plus le cas.

A partir de la saison prochaine, les équipes NBA auront le droit de porter des sponsors sur leurs maillots d’entrainement. Mais ca n’est qu’une question de temps avant que « Herbalife », « Verizon wireless », « Ford » ou « Burger King » ne débarquent sur les parquets les soirs de match. Il suffit d’écouter un peu ce qu’en disent les différents acteurs du monde NBA. Pour Adam Silver, membre de l’executif de la ligue, « faire sponsoriser les maillots de match est une pratique très établie dans les autres pays. Au final, je pense que nos fans finiront par l’accepter. » Plutôt clair.

La WNBA s’y est déjà mise. Cette saison, les Los Angeles Sparks et Phoenix Mercury sont sponsorisées par des compagnies d’assurances.

Certains propriétaires de franchises NBA annoncent déjà la couleur. »Les temps changent. C’est un nouveau climat économique à présent. Dès que vous pouvez générer des revenus d’une bonne manière, vous devez pouvoir le faire. Vous devez le faire. Si on peu trouver le bon partenaire, pourquoi pas ? » explique Joe Maloof, un des patrons des Sacramento Kings.

Cet été, les pubs commencent aussi à fleurir sur les maillots d’entrainement en NFL. Et la NHL explique qu’elle peut envisager le commercialisation d’espaces sur les maillots de match si on trouve le « bon prix ». Une tendance à laquelle seule la ligue de Baseball semble résister.

Ça n’est donc plus qu’une question de temps avant que les maillots NBA ne soient redécorés. Dans une saison ? Deux ? Trois ? La perspective fait déjà frémir la majorité des fans. Malgré le business, la tradition est aussi très présente dans les sports US. Si de notre coté de l’atlantique les sponsors sont très vite arrivés sur les maillots et font parti du sport depuis toujours, pour certains fans aux États Unis, voir le maillot de leur équipe souillée par la pub serait un véritable crève coeur. Compréhensible. C’est vrai qu’il est dur d’imaginer un maillot des Celtics barré d’une pub pour une banque. Ou le maillot des Lakers orné du logo d’une marque de voiture.

Surtout, les fans US sont déjà soumis à énormément de publicité. Si en Europe les maillots de foot servent de support aux annonceurs, le téléspectateur n’a par contre qu’une seule coupure pub, celle de la mi-temps. Quel américain peut dire qu’il déjà regardé du sport à la télévision pendant 45 minutes sans interruption publicitaire ?

Ce sont deux façons de voir. De notre coté de l’Atlantique, même si le mouvement gagne un peu l’Angleterre, on imagine pas le Parc des Princes rebaptisé « Stade Alain Afflelou ». Ou le Vélodrome devenir le « Direct Energie Stadium. » Aux Etats Unis, on a sacrifié le nom des enceintes sportives et on a vendu tout ce qu’on pouvais vendre pour préserver le maillot. Malheureusement, on arrête pas « le progrès. »

Tagged in ,

Laisser un commentaire