J’ai rêvé d’Isiah Thomas

(Long) Papiers.Conf est.Humeur.Non classé.Polémiques 8 novembre 2010 | 0 Commentaire

J’ai fait un rêve. J’ai rêvé que Isiah Thomas sortait de son silence pour donner une interview fleuve à un grand média américain. Une interview au cours de laquelle il n’aurait fait qu’une seule chose : être lui-même.

Ainsi armé de l’assurance et de la déconnexion totale avec le monde qui le caractérisent, il aurait dit des bêtises :

« Je pense toujours que je peux gagner avec New-York. D’ailleurs j’étais tout près de le faire avant mon départ. »

Et des bêtises encore plus grosses :

« S’il n’y avait pas eu ce procès (ndlr, pour harcèlement sexuel), je serais encore là, on aurait fait les playoffs plusieurs fois et LeBron James et Dwayne Wade, les deux, seraient aux Knicks et pas au Heat.

J’avais fait de LeBron mon objectif depuis 2003 et mon arrivée au club. J’avais pris Curry et Crawford pour mieux le convaincre de signer chez nous. C’était mon plan et je continue de penser que j’y serais arrivé. »

Et d’autres tellement énormes qu’elles seraient incroyables  :

« C’est le problème quand on est un visionnaire.« 

Une interview truffée de tellement de perles qu’il serait impossible d’en choisir une sur laquelle baser un article et qui provoquerait des réactions du genre :

« il prévoit aussi de marcher sur un nuage, d’aller sur Pluton, de devenir président et de fabriquer une machine à voyager dans le temps. »

« En tant que fan des Nets, il n’y a pas de plus douce joie dans ce monde que de me réveiller et de lire des nouvelles de ce genre.« 

Mais l’intervention de Thomas serait aussi assez forte pour installer un doute dans l’esprit de ceux qui aiment suffisamment les Knicks pour souhaiter qu’il soit interdit de séjour dans la grosse pomme : James Dolan serait il prêt à reprendre l’ancien meneur des Pistons s’il en avait l’occasion ? Malheureusement pour les Knicks et la NBA, la réponse pourrait bien être positive. Sans qu’on sache vraiment pourquoi, Dolan est sous le charme de Thomas.

Isiah Thomas est un fou et un génie à la fois. Un fou dans sa vision du monde. Un génie du ballon. Un dirigeant désastreux qui arrive à plaire à son patron malgré tout. Impossible d’avoir la moindre idée de ce qui se passe dans sa tête et pourtant il pourrait revenir détruire à nouveau les Knicks. Un personnage comme ca ne peut exister que dans des rêves très rigolos. Ou les cauchemars si vous êtes un fan des Knicks. J’ai forcément rêvé…

Laisser un commentaire