Michael Beasley veut devenir golfeur professionel

Medias.Non classé 17 novembre 2010 | 0 Commentaire

S’il y a bien une chose qu’on attendrait pas de Michael Beasley, c’est qu’il explique vouloir jouer sur le PGA Tour de golf après sa carrière de basketteur. C’est pourtant ce qu’il a expliqué à un journaliste de Dime Magazine dans un article à lire absolument si vous maitrisez l’anglais.

Le papier donne un très bel aperçu de l’état d’esprit de Beasley au moment ou une deuxième chance est donnée à sa carrière dans le Minnesota : un mélange de lucidité, d’ambition et d’envie de revanche. « Je sens que j’ai quelque chose a prouver, » annonce l’ailier.

Son transfert, il l’a appris grâce à des SMS de ses amis.

Dime : Quel a été ta réaction quand tu as entendu que tu était échangé ?

Michael Beasley : Je dormais. Je regardais « The Decision » avec LeBron et une fois qu’il a dit qu’il allait à Miami, je me suis endormi. Je me suis réveillé vers trois, quatre heures du matin et j’avais un million de SMS ! Ils disaient tous, « Oh man, on est là pour toi… On viendra te voir… » J’ai pensé « de quoi ils parlent tous ? » J’ai allumé NBA TV et ca disait « Beasley traded to the Timberwolves. »

A noter la réaction des proches qui donnent l’impression que Beasley va être envoyé en prison. Au-delà des anecdotes, Austin Burton, le rédacteur, réussit à bien saisir la dualité du personnage.

Dime : Qu’est ce qui serait une bonne saison pour toi individuellement ?

MB : Si tu demande à ma fierté et mon égo, je dirais que je veux être le meilleur scoreur, le meilleur rebondeur, le meilleur dans les interceptions, MVP et tout ça. Mais si tu demande à Michael Beasley la personne réaliste… Je dirais juste tout ce que je peux faire pour contribuer. Tout ce que je dois faire pour gagner. Si c’est 50 points ou 20 rebonds, 10 blocks, 10 interceptions. Tout ce qu’il faudra.

Preuve peut-être de sa nouvelle maturité, celui qui sera bientôt papa pour la deuxième fois explique aussi, au sujet du niveau de jeu auquel il pense se trouver actuellement : « Je suis tout en bas. Et je dirais ca parce que ca me donne une raison de me battre pour être au top. » Pas de doutes, Michael Beasley est en train de devenir un de ces joueurs talentueux et atypiques qui donnent du piment à la NBA.

Lire l’article sur Dimemag.com.

Laisser un commentaire