Une équipe de France qui en a !

Francais.Non classé 6 août 2009 | 0 Commentaire

«On a fait un bon match, on a montré qu’on avait des c…». La phrase est de Florent Pietrus et elle résume le match de l’équipe de France hier soir en Italie.

Douze secondes à jouer dans le quatrième quart. La France et l’Italie sont a égalité. Nicolas Batum a le ballon dans les mains. Il dribble. Deux secondes à jouer. Il prend le shoot… airball ! Pourtant, quelques minutes plus tard, alors que les bleus sont menés de quatre points dans la prolongation, l’ailier plante un trois points ultra décisif qui ramène les bleus à un point et surtout les relance vers la victoire.

Retour en arrière. A 39 secondes de la fin du quatrième quart temps. La France est devant et Flo Pietrus a un tir ouvert à trois points pour achever les italiens. Manqué. Avance rapide : il reste 1 minute 28 dans la prolongation. Pietrus rentre le shoot qui fait passer les français devant. Ils ne seront plus rejoints.

Contrairement a ce qu’elle avait montré ces dernières années, hier, la France a eu les nerfs solides. Juste après son tir décisif en prolongation, le visage de Nicolas Batum est imperturbable. Sang froid aussi pour Antoine Diot qui plante quatre lancers francs pour plier le match dans les dernières secondes. Les deux plus jeunes joueurs de la sélection ont apporté l’instinct de tueur qui a manqué aux bleus pendant les dernières campagnes.

Les jeunes à la finition mais les « vieux » en patrons. Boris Diaw et Flo Pietrus ont endossé à merveille le costume de leader. Le premier en se montrant plus agressif qu’à l’habitude en attaque et le second en se montrant très présent des deux cotés du terrain. Tous les deux ont fait le job… et un peu plus.

Au delà du finish haletant, la victoire française est aussi mérité parce que les bleus ont mieux joué que leurs adversaires. Face à un Belinelli esseulé, la France a proposé un vrai collectif.

Le joueur du match c’est Nicolas Batum. 20 points (4/6 à 2pts, 3/5  à 3pts) et 8 rebonds pour le joueur de Portland. La meilleure feuille de stats de la soirée mais surtout une belle prestation défensive et des gros shoots. Sous le cercle ou à la mène après la sortie pour cinq fautes de Jeannau, Batum était partout hier soir. A ce rythme, il devrait très vite devenir un des tauliers de la sélection.

Les bleus ont fait une partie du chemin mais la route est encore longue. Prochain rendez vous sur la route de l’Euro : samedi contre le Finlande. Normalement, avec Tony Parker.

Photo : Lequipe.fr

Tagged in , , , ,

Laisser un commentaire