Bravo Mikhail !

Conf est.Conf ouest.Non classé.Polémiques.Transferts 20 janvier 2011 | 0 Commentaire

« Ça suffit. » Fin de la récréation ! Le patron a parlé. Mikhail Prokhorov en a marre et il se retire de la course pour Carmelo Anthony. Le milliardaire Russe a compris : Melo n’a jamais voulu venir jouer pour ses Nets et il ne voudra jamais. Pas la peine de faire trainer les choses plus longtemps et de plomber davantage le moral de son équipe. Il fallait que quelqu’un mette fin à ce cirque. Pour les joueurs impliqués et pour les fans. Prokorov l’a fait.

Les Nets peuvent de nouveau se concentrer sur leur reconstruction avec leurs jeunes joueurs et les nombreux choix de Draft qu’ils possèdent. Tant mieux pour eux. En annulant son rendez-vous avec Melo prévu dans quelques jours, Prokhorov a aussi montré que lui n’est pas de ces propriétaires qui rampent devant les stars. Oui, il était allé voir LeBron James a Cleveland mais dans un cadre défini ou plusieurs équipes s’étaient succédées. Là, il a dit stop. Melo ne veut pas venir ? Qu’il ne vienne pas. Pas à ce prix là en tout cas. Sage décision.

Les Nuggets piégés

Anthony est maintenant le problème de Denver. Si, il y a quelques jours, les Nuggets semblaient les grands gagnants de l’affaire en récupérant quelque chose pour Melo avant cet été, ils se retrouvent maintenant bien embêtés. Car c’est bien le joueur qui dirige les affaires. Son petit sourire lorsqu’il a été interviewé au sujet de l’annonce de Prokhorov en disait long. Le joueur savait très bien qu’il ne poserait jamais ses sneakers dans le New Jersey. Ils sait par contre qu’il se rapproche de son objectif initial : les Knicks.

Pendant des semaines, les dirigeants de Denver se sont leurrés en pensant qu’ils pouvaient envoyer le joueur dans le New Jersey. Mais Anthony les tient en otage. Qu’ils ne regrettent pas le deal avec les Nets. Il n’aurait de toute façon jamais eu lieu. S’ils veulent récupérer quelque chose avant qu’Anthony ne parte cet été, il va maintenant falloir négocier avec les Knicks et les Bulls – les deux destinations souhaitées par Anthony – ou bien revoir les demandes à la baisse. Sauf coup de folie, les Bulls ne se sépareront pas de Noah. Ça sera donc New York, Chicago pour un tarif réduit ou bien un prétendant au titre qui sera prêt à lâcher quelques pièces intéressantes pour Melo même sans la garantie de le signer sur le long terme.

La pression est sur les Nuggets. Ils n’ont plus beaucoup de temps pour tirer quelque chose de leur franchise player et éviter de tout perdre cet été façon Cleveland ou Toronto. Mikhail Prokhorov, lui, peut regarder ca de loin et sourire. Il en a fini avec le « Melo-drame » grâce à une décision responsable. Bravo à lui.

Laisser un commentaire