Le dunk contest ou la (double) victoire de la hype

Non classé 21 février 2011 | 3 Commentaires

Oui, il y avait de l’émotion. Franchement, le chœur gospel qui chante « I believe I can fly« , Kenny Smith qui met l’ambiance comme un pro, la voiture qui débarque sur le terrain. Tout ca, c’était magnifique. Tellement beau qu’un JaVale McGee sonné n’a quasiment rien fait sur sa tentative suivante. Mais le dunk ? Non. Le dunk de Blake Griffin n’était clairement pas le plus beau de la soirée de samedi. « Si une jolie fille est stupide, ca ne compte pas« , a magnifiquement annoncé Charles Barkley au micro de TNT pour expliquer que, selon lui, sur le coup, tout était dans la présentation.

Le concours de Dunk de ce All-Star Week-end s’est en effet joué sur le spectacle plus que sur les dunks. Ça n’est ni vraiment grave ni totalement illogique. Après la mise en scène du dernier dunk, comment ne pas comprendre les fans qui ont envoyé leur SMS au profit du grand rouquin.

DeRozan et Ibaka sous-notés

La victoire de Blake Griffin était annoncée, elle a eu lieu. La hype monumentale qui a précédé sa participation au concours a bien aidé. Car, franchement, sur le contenu, une élimination de l’intérieur des Clippers au premier tour n’aurait pas été une injustice. Techniquement, le numéro 32 était battu. Le premier dunk de DeMar DeRozan a été méchamment sous-noté. 44 pour un Rider après une passe sur la structure du panier ? Alors que Griffin a engrangé 47 points pour un moulin a vent après rebond sur la tranche ? Soyons sérieux. Serge Ibaka qui ne récolte que deux 45 pour un dunk original et difficile ou il a décroché une peluche du filet et surtout un premier essai ou, du haut de ses 2,08m, il s’est envolé depuis la ligne de lancers francs, un pas plus loin que Dr J. ? Difficile à comprendre.

Les adeptes de la théorie du complot diront que la NBA voulait faire gagner Blake Griffin histoire de donner un coup d’accélérateur supplémentaire à la notoriété mondiale du nouveau prodige de la ligue, quitte à devoir lui donner un petit coup de pouce pour passer le premier tour avant un sacre assuré lors du deuxième tour grâce à une mise en scène jamais vue. Libre à chacun de se faire son opinion la-dessus.

On a retrouvé le dunk contest !

La bonne nouvelle de cette année, c’est que le concours de dunk a retrouvé de l’intérêt. Même si ca n’est pas forcément le dunker le plus créatif et efficace qui l’a emporté, on a vu de la créativité, des smashs hyper techniques et du spectacle. En ce sens, la hype qui entourait ce concours après quelques années ternes été totalement justifiée. C’est tant mieux. Et on en redemande !

3 Commentaires sur “Le dunk contest ou la (double) victoire de la hype”

Trackbacks/Pingbacks

  1. [...] sa femme sont (involontairement) drôles, La fin approche pour Kobe, Les Celtics façon Bad Boys, Le dunk contest ou la (double) victoire de la hype, Melo a eu ce qu’il voulait, les Knicks sont (vraiment) de retour, Trade deadline : Le jour ou [...]

  2. [...] c’est juste du basket. Il n’y a rien de subjectif. Pas besoin de votes. Pas de hype. Pas de contestation possible. Il suffit de rentrer ses shoots. Juste du basket. Et c’est pour ça que c’est le [...]

Laisser un commentaire