Westbrook pense qu’il est plus fort que Durant

Conf ouest.Non classé.Playoffs.Polémiques 23 mai 2011 | 4 Commentaires

Oklahoma City a un problème. Et ça n’est pas le fait d’être mené 2-1 dans sa finale de conférence contre Dallas. Non, c’est un problème qui pourrait menacer jusqu’au futur de l’équipe.

Le soucis concerne Russell Westbrook : « Il pense qu’il est meilleur que Kevin Durant« , a déclaré au New York Daily News un joueur vétéran du Thunder (Perkins?) qui a (logiquement) souhaité garder l’anonymat.

Et voilà qui explique pas mal de choses. La plus visible, ça reste cette tendance de Westbrook à tenter de forcer tout seul l’issue des matchs dans le money time, privant ainsi Durant de ballons qui devraient majoritairement lui revenir. Forcément, s’il pense qu’il est meilleur…

Westbrook a le talent et la confiance mais Durant reste le meilleur scoreur de cette équipe. C’est à lui que le ballon doit revenir en priorité dans les moments chauds. Si Westbrook n’en est pas conscient, c’est un problème. Une des forces des grandes équipes, c’est souvent que tout le monde connait son rôle. Si Westbrook se pense au dessus de son leader, l’équilibre (de la force) d’Oklahoma City est boulversé.

L’ombre de Stephon Marbury

L’émergence de l’égo de Russell Westbrook rappelle aussi le souvenirs des Wolves période 1996-99. Kevin Garnett et Stephon Marbury semblaient à l’époque former le socle d’un avenir brillant pour la franchise. Finalement, Marbury en a eu marre d’être le second et a obtenu un trade.

Il y a un peu moins d’un mois, sur le blog Hardwood Paroxysm, Zach Harper dressait déjà le parallèle entre le Thunder d’aujourd’hui et les Wolves d’hier. Le blogueur se demandait si Westbrook ne va pas devenir le Marbury d’aujourd’hui : un meneur de grand talent qui veut être le numéro 1 de son équipe, quel que soit le prix à payer.

Entre la mise sur le banc et l’engueulade avec Scott Brooks dans le Game 2 puis cette déclaration d’un coéquipier, les faits de ces derniers jours semblent donner du crédit à cette théorie du pire. Car ça serait bien une catastrophe de voir une équipe dotée d’un tel potentiel détruite à cause d’une histoire d’égo.

L’autre mauvaise nouvelle, c’est que les instances dirigeantes de la franchise pourraient se diviser autour du cas Westbrook. Selon le Daily News, le meneur aurait le soutien du GM Sam Presti, qui se retrouve donc parfois en opposition avec le coaching staff.

OKC doit trouver une solution pour stopper Dallas. Pour ça, il faudra probablement rappeler à Russell Westbrook qu’il n’est pas le patron de l’équipe. Mais peut-il seulement l’accepter ? S’il n’y arrive pas, l’élimination pourrait ne pas être le problème le plus grave à venir pour le Thunder. Et ça serait bien dommage.

4 Commentaires sur “Westbrook pense qu’il est plus fort que Durant”

  1. toto dit :

    « Si Westbrook n’en EST pas conscient, c’est un problème »

  2. admin dit :

    Oups, en effet, ça n’était pas génial. C’est corrigé, merci ;)

Trackbacks/Pingbacks

  1. [...] Si les équipes plus âgées gagnent plus, c’est souvent parce qu’elles savent ce qu’il faut faire pour gagner. Dans le jeu et dans l’esprit. Des joueurs plus expérimentés sont conscients des sacrifices nécessaires pour soulever le Larry O’Brien Trophy. Dallas et Miami en sont les parfaits exemples. Brendan Haywood pourrait être titulaire ailleurs. Jason Terry aussi. Pourtant, ils ont accepté des rôles réduits pour aller plus loin. Le vieux routier Jason Kidd, après deux finales perdues, fait ce qu’il faut pour aider Nowitzki. S’il faut passer, il passe. S’il faut shooter, il shoote. Il veut juste gagner. Pendant ce temps là, Russell Westbrook, lui, se demande s’il n’est pas meilleur que son leader. [...]

  2. [...] de Phil Jackson, Los Angeles Lakers : Et maintenant ?, Nowitzki : Celui qui choisit de rester, Westbrook pense qu’il est plus fort que Durant, Mike Brown est le bon [...]

Laisser un commentaire