NBA Finals (Big) Preview : Le grand suspense

Conf est.Conf ouest.Finals 2011.Non classé.Playoffs.Preview 30 mai 2011 | 1 Commentaire

Et si ces Finals faisaient parti des plus indécises de l’histoire ? L’an passé, on avait déjà été gâté niveau suspense. Dans les jours à venir, le duel entre le Heat et les Mavericks pourrait être tout aussi somptueux.

Miami Heat – Dallas Mavericks (matchs 1 et 2 à Miami, les trois suivants à Dallas, matchs 6 et 7 à Miami)

Avec deux méthodes différentes, les Texans et les Floridiens ont eu l’air invincibles pendant les finales de conf’. Nowitzki et son collectif de vétérans d’un côté, les trois stars de South Beach de l’autre. Aujourd’hui, il est dur de savoir avec certitude laquelle de ces deux méthodes va triompher.

Sur les sites américains, les spécialistes se divisent mais Miami semble avoir un petit avantage. Sur 22 experts interrogés sur ESPN.com, 15 choisissent le Heat et 7 annoncent les Mavs’ vainqueurs. Sur Yahoo! Sports, les Three Amigos remportent 3 votes sur 5. A l’inverse, les internautes de Yahoo! US voient à 56% une victoire de la bande à Dirk Nowitzki. Sur Yahoo! France, Fabrice Auclert a aussi du mal à détacher un favori mais penche également pour Dallas.

Miami favoris mais…

Avec leurs trois superstars, les hommes de South Beach seraient donc légèrement favoris. Mais c’était aussi le cas des Lakers lorsqu’ils ont affronté Dallas. « Sur le papier, on ne se mesure pas forcément bien avec aucune équipe« , rappelle d’ailleurs Rick Carlisle à ESPN Dallas.

En fait le coach Texans n’a pas tout à fait raison. Sur le papier, Dallas a pas mal d’avantages face au Heat. A l’intérieur, Chandler et Nowitzki forment un meilleur duo que Anthony et Bosh. Au poste de meneur, Jason Kidd est au-dessus de Mike Bibby. Enfin le banc des Mavs’ est beaucoup plus solide avec les apports de Jason Terry, JJ Barea, Peja Stojakovic et Brandan Haywood.

Avec leur armée de shooteurs, les hommes de Rick Carlisle ont aussi l’avantage de pouvoir étirer la défense d’élite de Miami. Un atout primordial que les Bulls n’avaient pas et un domaine dans lequel il faudra absolument être efficace pour gagner.

Dallas peut gagner mais…

Les Mavericks ne seront pas les premiers a affronter le Heat avec un meilleur secteur intérieur, un meilleur meneur et un meilleur banc. Même s’il leur manquait des shooteurs fiables, les Bulls avaient ces mêmes avantages la semaine dernière. Et qu’est il arrivé ? La meilleure défense des playoffs a fait son boulot puis LeBron James et Dwyane Wade ont frappé.

LeBron est en mission actuellement. Pendant ces playoffs, il a pris une nouvelle dimension en rentrant panier décisif sur panier décisif. Comme d’habitude, il peut aussi tout faire pour garder son équipe à flot pendant le match. D-Wade, même s’il a eu quelques difficultés contre les Bulls, reste aussi capable de prendre à match à son compte. Demandez aux Mavs’ de 2006 ! Le Heat peut s’accrocher difficilement pendant tout un match grâce à sa grosse défense et utiliser un gros d’accélérateur de James ou Wade en fin de match pour s’imposer.

Le duo atomique n’est quand même pas tout seul. Même si le banc du Heat a été le plus mauvais de la saison régulière (21,9 pts par match), certains de ses membres ont su apporter des points et de l’énergie pendant les playoffs. Mike Miller s’est réveillé en fin de série contre les Bulls et Udonis Haslem est aussi bien revenu. Mario Chalmers et James Jones peuvent aussi rentrer quelques tirs primés.

Le duel des deux meilleurs closers actuels

Il n’y a pas eu de meilleurs joueurs durant ces playoffs que LeBron James et Dirk Nowitkzi. C’est aussi simple que ça.

Tous les deux sont inarrêtables. Tous les deux ont déjà perdu en Finale. Tous les deux veulent un titre pour couronner une carrière qui les place déjà parmi les meilleurs de l’histoire.

Lequel réussira à maintenir son exceptionnel niveau de jeu et à porter son équipe jusqu’au titre ? Qui rentrera les plus gros shoots ? Ce somptueux match dans le match sera une des grandes histoires de ces finales.

L’expérience ne fera pas la différence

Si je rabâche depuis le début des playoffs que l’expérience fait la différence à ce niveau de la compétition, ça ne devrait pas vraiment être le cas ici.

Nowitkzi, Kidd et Terry ont déjà connu et perdu les Finals. James aussi. Wade, lui, les a gagné. Ces deux équipes sont parmi les plus expérimentées de la ligue et aucune n’a vraiment l’avantage sur l’autre dans ce domaine.

Le pronostic

Comme expliqué depuis le début de ce papier, ces Finals s’annoncent indécises. Mais s’il faut vraiment faire un choix, alors ça serait le Heat en 6 ou 7 matchs. Sauf problème de santé, LeBron et D-Wade semblent pouvoir faire la différence et atteindre le titre dès leur première saison ensemble. Surtout, Miami a la meilleure défense et c’est souvent dans ce secteur que se gagnent les titres.

Quoi qu’il arrive, ces Finals s’annoncent superbes. Vivement mardi soir !

Un commentaire sur “NBA Finals (Big) Preview : Le grand suspense”

  1. rookix23 dit :

    très bonne analyse! effectivement, le heat part avec un peu d’avance mais dallas n’a jamais été favori, même contre Portland! L’adresse peut changer la donne mais les Mavs devront tenir tte la série à haut pourcentage!

Laisser un commentaire