Le Magic et les Hornets dans l’impasse

(Long) Papiers.Transferts 30 novembre 2011 | 0 Commentaire

A dix jours de la reprise des choses sérieuses, la NBA se prépare à ce qui commence à s’annoncer comme une période des transferts agitée. Oubliez les free agents, rares sont ceux qui sont intéressants ou capables de radicalement changer le paysage de la ligue. L’intérêt des jours à venir, ce sont les trades. Et à ce petit jeu, deux équipes se retrouvent piégées.

Si vous avez aimé le feuilleton Carmelo Anthony de l’an dernier, vous allez adorer la triple intrigue Dwight Howard – Chris Paul – Rajon Rondo des jours à venir. Pour les deux premiers, on s’y attendait, pour le dernier, c’est une petite surprise dont on reparlera plus tard.

Alors ? Qui va ou ? Comme pour Anthony la saison dernière, ce sont les joueurs qui ont le pouvoir. L’été prochain, Chris Paul et Dwight Howard seront libres. Ils ont déjà la tête ailleurs. Le premier a déjà parlé de New York, le second se verrait bien sur la côte opposée avec les Lakers. S’il fallait parier aujourd’hui sur leurs destinations, je mettrais mon pari exactement sur ces deux destinations. Tout simplement parce que leurs équipes d’origine n’ont pas le choix.

Pour le Magic et les Hornets, il n’y à qu’une chose à faire : aller au plus offrant. Ca tombe bien, il y à beaucoup de candidats. Les Celtics veulent Paul, les Clippers veulent Paul, les Clippers, Nets et Lakers veulent Howard. Le problème ? Howard et Paul ont toujours les clés. Personne ne lâchera de rançon sans un semblant de garantie que le joueur va prolonger.

Étrangement, le seul espoir du Magic s’appelle Michael Prokhorov. Le boss des Nets semble être le seul assez culoté pour faire venir un joueur en se disant qu’il saura le persuader de rester. Il l’a fait avec Deron Williams, il n’aura pas peur d’essayer à nouveau et cela pourrait faire les affaires d’Orlando qui ne repartirait pas bredouille.

Le problème de Prokhorov s’appelle Jerry Buss. Si les Lakers veulent Dwight Howard et que les Floridiens sont vraiment résolus à perdre leur pivot, alors les Lakers peuvent avoir Dwight Howard. Franchement, vous prendriez Brook Lopez plutôt qu’Andrew Bynum ? Ca se discute à cause des blessures de Bynum mais si LA ajoute un petit complément, il n’y plus à hésiter. C’est exactement ce que je veux D12.

Du côté de la Nouvelle Orléans, on a moins de choix. Est-ce que Boston est prêt à tenter un coup à la Prokhorov ? Douteux. Oklahoma City ? Jouer avec Kevin Durant aurait de l’attrait pour Paul mais le Thunder continue de ne pas vouloir lâcher Russell Westbrook pour des raisons qui laissent perplexe. Car – petite parenthèse – si Westbrook est un bouffeur de ballon qui veut jouer aux superstars, pourquoi ne pas prendre Rondo ou Paul ?

Paul a moins de chance que son équipe trouve un moyen de l’envoyer directement dans la ville de son choix mais il pourra toujours partir cet été. Même s’il risque de perdre de l’argent, il trouvera bien une solution pour qu’un échange laissant quelques miettes à son équipe soit monté.

Au final, on en revient toujours à la même chose. Howard et Paul tiennent leur destin en main. D’une manière ou d’une autre, ils auront ce qu’ils veulent. Et après tout, ils sont libres de faire les choix qu’ils veulent, ils jouent selon les règles.

Seulement le plus triste dans cette histoire, c’est qu’une seule hypothèse ne semble plus être sur la table : que ces deux stars restent dans leur équipe sur le long terme. Quoi qu’il arrive, les Hornets et le Magic ont perdu. On ne remplace pas des joueurs de ce calibre comme ça. Et dire que le lockout était censé permettre aux petits marchés de rester compétitifs…

Laisser un commentaire