Dan Gilbert invité à jouer pour les Washington Generals

Buzz.Humour.Non classé 12 décembre 2011 | 0 Commentaire

Dans sa lettre de pleurs à David Stern, Dan Gilbert a expliqué qu’il ne souhaitait pas voir les petits marchés devenir les Washington Generals des Harlem Globetrotters que seraient selon lui les équipes pleines de stars.

La remarque n’a pas échappé à Red Klotz, le propriétaire des Generals, qui a rebondit en lançant une invitation au proprio des Cavaliers (via USA Today).

« Cher Mr. Gilbert,

… Nous voudrions vous offrir la chance de jouer ou coacher nos matchs contre les Harlem Globetrotters à 14h et 19h le mardi 27 décembre à la Quicken Loans Arena. Nous vous avons déjà crée un maillot personnalisé, juste pour vous, si jamais vous acceptiez de nous rejoindre.

Pour vous montrer que nous sommes sérieux, nous allons offrir une réduction de 25% sur les billets aux fans de la région de Cleveland pour vous voir vous et les Generals en action.

Nous savons qu’avec votre aide, nous avons la chance de mettre fin à notre série de défaite de 40 ans contre les fameux trick-shooters.

Dans l’attente de votre réponse.

Cordialement,

Red Klotz »

Si Gilbert avait autant d’humour que de jalousie et de rage en lui, il enfilerait un short et accepterait l’invitation avec le sourire pour passer un bon moment.

Les Generals n’ont pas battu les Globetrotters depuis 1971 au cours d’un match ou les Harlem avaient perdu le fil du score. Ca ne les empêche pas de de faire preuve d’humour et d’à propos. La preuve avec la remarque du manager général de l’équipe John Ferrari (via Stepien Rules):

« Nous sommes au courant de la référence de M. Gilbert aux Generals. Nous préférons ne pas penser à l’héritage de défaite de l’équipe en terme d’un différentiel de chiffres mais plutôt en terme de persévérance et d’effort. »

Des mots qui pourraient bien servir à Gilbert dans les années à venir lorsqu’il s’agira de relativiser les défaites qui vont s’accumuler et les free agents qui refuseront probablement de l’approcher.

Laisser un commentaire