Welcome to Lob City

Conf ouest.Non classé.Transferts.Videos 16 décembre 2011 | 1 Commentaire

Ouf ! Le feuilleton Chris Paul est terminé. Ne revenons pas sur le processus déplorable qui a mené à cette issue, qui a salit la NBA et qui devrait à mon avis être une raison suffisante pour pousser David Stern et ses copains dehors. Concentrons nous sur l’aspect basketballistique de la chose.

Les Clippers ont lâché beaucoup mais ça vaut le coup. Chris Paul est un franchise player. Un gars capable de claquer des triple double et de faire peur aux Lakers à lui tout seul. Un de ces meneurs qui élèvent le niveau de jeu de toute l’équipe. C’est sans le moindre doute un bon coup. Seule condition : que ses genoux tiennent.

La dernière fois qu’on a été aussi excité à Clippers-land, ça devait être lorsque les jeunes Lamar Odom, Elton Brand, Darius Miles et compagnie pouvaient produire ce genre de choses.

Paul a de quoi être heureux. S’il aimait Tyson Chandler, il va adorer Blake Griffin et DeAndre Jordan. Les dunks et les alley-hoop vont voler dans tous les sens dans cette équipe déjà rebaptisée « Lob City. »

Avec Griffin et Paul, l’autre équipe de L.A a un noyau prometteur. Griffin va voler. Jordan va avoir l’air meilleur qu’il ne l’est grâce à CP3. Ne reste plus qu’à se débarrasser de deux des trois autres meneurs pour trouver un poste 2, espérer que les genoux de Caron Butler – un ancien double All-Star – tiennent et les Clippers pourraient faire beaucoup de bruit. Jusqu’au bout ? Pas encore. Griffin manque un peu d’expérience et il faut quelques autres bon joueurs. Mais ce groupe a de nombreux arguments pour donner envie à Paul de rester pour longtemps.

Sauf transfert surprise de Dwight Howard (par surprise entendez « maintenant » et pas « en février »), les Clippers seront clairement l’équipe qui a réussi le plus gros coup de l’inter-saison.

Vinny Del Negro rapidement sur la selette ?
« Et Vinny Del Negro. C’est comme porter un smoking avec des tongues« , plaisantait Andrew Ungvari (SirCharlesinCharge.com) sur Twitter pendant les rumeurs annonçant Paul aux Clippers. Il est vrai que la dernière expérience du coach avec un grand point guard ne plaide pas totalement pour lui. Avec Derrick Rose – il est vrai un an plus jeune – il a mené les Bulls a un bilan neutre deux ans de suite. Un an plus tard, avec Tom Thibodeau, Chicago avait la meilleure fiche de la ligue. Avec leur nouvel effectif, si les Clippers n’engrangent pas un nombre convaincant de victoire, le coach sera rapidement en danger.

Du côté de la Nouvelle Orléans
Si Eric Gordon a de quoi être triste de quitter une équipe en plein développement située dans une des mégalopoles les plus actives des Etats-Unis, les Hornets peuvent avoir le sourire. Grâce au coup de force de David Stern, ils ont récupéré un des arrières en devenir de la ligue, un choix haut placé dans une Draft qu’on annonce dorée, du potentiel avec Al-Farouq Aminu et un solide pivot en la personne de Chris Kaman. C’est mieux que ce que les Nuggets avaient récupéré pour Melo et Billups (Felton, Galinnari, Mozgov, Chandler, choix de Draft) et que ce que Utah a glané pour Deron Williams (Derrick Favors, Devin Harris)

Les Lakers grands perdants
Clairement, la saga Chris Paul aura fait beaucoup de mal aux nouveaux voisins de la star. En plus de se faire arnaquer par David Stern, les Lakers ont perdu Lamar Odom, le meilleur sixième homme de la ligue. Dur. Mais attention quand même à ne pas les enterrer trop vite. Jusqu’à preuve du contraire, ils sont toujours les rois de L.A.

Et maintenant Howard…
La saga Chris Paul est terminée. Les rumeurs autour du cas Dwight Howard vont maintenant pouvoir passer sur le devant de la scène… C’est quand déjà la date limite des transferts ?

Un commentaire sur “Welcome to Lob City”

  1. Alex dit :

    Je sens qu’il peut y avoir de grandes choses avec ces Clippers, après j’espère que dans 2 ans CP3 ne fera pas ses bagages car c’est à partir de là que les chose commenceront à être sérieuses

Laisser un commentaire