Joyeux Noël ! 12 choses à retenir de la reprise de la NBA

(Long) Papiers.Conf est.Conf ouest.Non classé 26 décembre 2011 | 4 Commentaires

C’était le plus beau cadeau de Noël pour tous les fans de basket. La NBA a fait son retour dimanche avec 5 matchs déjà pleins d’action, de suspense et de spectacle. Voici

LeBron est en mission
Depuis la fin du lockout, j’annonce le Heat comme le favori de la saison. Je persiste et je signe. Même si cette équipe joue sans vrai système, les talents qui la composent sont tout simplement trop forts. LeBron a signé son retour en claquant 37 points, 10 rebonds et 6 passes. On sait avec LeBron que c’est surtout en juin qu’on verra s’il a vraiment passé un palier. Mais, clairement, les choses s’annoncent bien pour lui et son équipe. Surtout quand on voit ce genre de choses…

Norris Cole le super joker
Fabrice Auclert a annoncé sur Twitter du rookie Norris Cole qu’il serait au Heat cette année ce que Sam Cassell a été aux Rockets en 1995. On peu difficilement mieux résumer. Cole est un excellent choix de Draft qui pourrait rapporter gros à Miami.

Derrick Rose toujours magique… mais toujours trop seul… pour le moment ?
Au jeu du plus décisif, Derrick Rose (22 pts à 9/13) a pris le meilleur sur Kobe (28 pts à 11/23, 7 rbds, 6 passes). Pas une mince affaire (merci quand même au marcher non sifflé sur Luol Deng en fin de match). Le MVP a aussi continué sa progression à longue distance (4/6 à 3 pts) pendant l’intersaison. Sa vitesse et ses capacités de finition continuent de faire merveille. Regarder Fisher essayer de défendre sur la fusée de Chicago était assez drôle. Le problème, c’est que Rose semblait encore un peu seul pour faire tourner l’attaque dimanche. En attendant que Hamilton trouve le rythme de Chicago ? On espère pour les Bulls.

Rondo le magnifique
Si les vieux ont toujours officiellement la casquette de leaders à Boston, le patron sur le terrain s’appelle Rajon Rondo. Le meneur à tout faire des Celtics est tout simplement magnifique à voir jouer. Il pénètre, il distribue, il intercepte. S’il travaille encore son shoot, il deviendra un monstre et rivalisera avec Chris Paul pour le titre de meilleur meneur de la ligue.
Même si le Thunder a gagné et que Russell Westbrook est un meilleur talent offensif (bien que porté sur l’arrosage), certains fans du Thunder pourraient regretter que l’idée de l’échange Rondo-Westrook qui a un temps flotté ne se soit pas conclue. Les deux avis se défendent mais si j’avais le choix, je préfère Rondo en faisant entrer Harden dans le 5 pour le scoring. Etant donné que les Celtics semblent plus sur la pente descendante, Rondo regrette peut-être d’ailleurs aussi de ne pas avoir rejoint son pote Kendrick Perkins.

Brandon Bass la bonne affaire
Brandon Bass : 20 points, 11 rebonds en 27 minutes. Glen Davis: 6 points, 5 rebonds en 19 minutes. Certaines équipes gagnent des titres. D’autres essayent de négocier avec les équipes qui gagnent des titres.

N’enterrons pas les Lakers trop vite
J’y reviendrais plus en profondeur au cours de la semaine mais on s’est peut-être un peu trop concentré sur les points négatifs de l’intersaison des Lakers. Malgré la défaite contre Chicago, il y a beaucoup de positif à ressortir de cette soirée pour les Angelinos. Les pourpre et or ne sont pas favoris pour le titre mais ils auront une carte à jouer. Dallas a montré l’an dernier qu’il faut se méfier d’une bande de vétérans déterminés.

Grand bazar à Dallas
La défaite est large et vexante pour un champion le jour du levé de bannière. Le plus inquiétant pour les Mavs c’est que cette équipe doit chercher sa rotation. C’est bien d’avoir d’excellents joueurs de banc avec Jet Terry et Lamar Odom. Mais quid du cinq de départ ? Vince Carter est un nom ronflant avec plus grand chose derrière. Garder Deshawn Stevenson aurait sûrement été plus productif en terme de défense et de cojones. Brandon Haywood n’apporte pas beaucoup plus que Chandler dans les stats mais beaucoup moins en terme d’intensité. Shawn Marion n’est plus le joueur qu’il était il y à 4 ou 5 ans. Oui, il y a du monde sur le banc avec notamment le potentiel de Roddy Beaubois qui devrait pousser Carter sur le banc.
On ne va pas encore s’inquiéter. Il faut que tout le monde trouve sa place et que Dirk Nowitzki retrouve le rythme. L’Allemand a avoué qu’il n’était pas encore à son meilleur niveau. On a remarqué. Attention quand même, cette saison va aller vite.

Le Magic doit prendre une décision sur Dwight Howard pour que cette saison compte
Impossible de savoir comment Dwight Howard (11 pts à 4/12, 15 rbds) et ses coéquipiers vivent la situation mais la situation de la star risque de peser sur le collectif. La question est partout. Pendant la retransmission d’ESPN, on ne parlait que de ça. Comme pour Melo Anthony et Denver l’an dernier, tout le monde aura le coeur plus léger une fois que tout sera terminé. S’ils veulent que cette saison compte, les dirigeants du Magic doivent se décider. D12 part ou il reste jusqu’à la fin de la saison pour tenter d’aller au bout sans penser à rien. Sinon, le poids des rumeurs pèsera jusqu’à une fin en queue de poisson. Malheureusement, tout n’est pas aussi simple que ça.

Le Thunder comme prévu
Oui, je commence déjà à regretter d’avoir pronostiqué Dallas pour l’Ouest. L’équipe de Kevin Durant va être très (très) dure à prendre dans sa conférence.

Le show commence à Clipper-land
Il a fallu une mi-temps à Chris Paul pour se mettre dans le bain mais les Clippers n’ont pas déçu pour le premier match de cette saison tant attendue. L’execution n’est pas toujours là et il faut que l’ensemble devienne plus huilé mais les atouts sont là : Chris Paul, Chauncey Billups et Caron Butler sont des vétérans qui savent gérer les fins de matchs au couteau. Rien de mieux pour encadrer le talent de Blake Griffin. Le potentiel est là. Les fans des Clippers ont le sourire.

Enfin de la défense à Golden State ?
Même si David Lee a joué les passoires et que Stephen Curry était blessé, les Warriors ont bien lutté avec les Clippers. Au final, le message défensif de Mark Jackson commence peut-être à passer. Ils ont encaissé 105 points. C’est quand 0,7 de moins que leur moyenne de l’an dernier ! Plus sérieusement, il y a encore des progrès à faire mais les intentions de Jackson sont louables.

Les chaussettes vertes des Clippers
Sérieusement ? Ouch. Dans l’ensemble, les associations de couleurs de Noël tentées tous les ans avec les différents maillots des équipes sont quand même assez douloureux.

4 Commentaires sur “Joyeux Noël ! 12 choses à retenir de la reprise de la NBA”

  1. nile dit :

    C’est Sam Cassel au rockets pas Matt Cassel:)

  2. admin dit :

    En effet… J’ai du le confondre avec le joueur NFL. C’est corrigé, merci ;)

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] couru. Après la grosse soirée des deux hommes, ressortons ce débat. A l’époque – et même le jour de l’ouverture de la saison – je trouvais que cette idée de trade était une bonne affaire pour les deux équipes et […]

  2. […] Joyeux Noël : la NBA est de retour Après des mois de lockout, la NBA est enfin de retour. La soirée est aussi belle que le soulagement est grand. Le Heat étripe Dallas, les Knicks […]

Laisser un commentaire