Free Steve Nash ! Free Steve Nash !

(Long) Papiers.Conf ouest.Débats 8 février 2012 | 1 Commentaire

Le refrain a été lancé par Chris Webber au mois de janvier. Il a été repris sur Facebook. Il est temps pour moi de me joindre à la chorale.

Le jour de ses 38 ans, Steve Nash a passé 18 points et 11 passes aux Bucks à 8/13 (2/4 à 3pts) au shoot. Il a aussi tué le match dans les dernières secondes. C’est bien. Mais c’est déprimant. Car ça ne sert à rien.

Le meneur canadien l’a expliqué lui-même fin janvier: « Nous n’avons simplement pas le talent pour aller gagner des matchs. On doit trouver un petit quelque chose de plus. On doit trouver un petit peu de magie dans notre alchimie et notre cohésion. On ne l’a pas trouvé pour le moment. »

Dans l’intérêt du joueur et de l’équipe, il est donc temps de couper les ponts.

Gagnant – gagnant
Envoyer Steve Nash dans une équipe ou il pourra jouer le titre est une opération gagnante pour tout le monde. Le joueur aurait une occasion d’aider une autre équipe à décrocher une bague. La franchise pourrait sombrer jusqu’à la fin de l’année et commencer sa reconstruction avec un très haut choix dans la prochaine Draft et les pièces reçues dans un échange.

Nash étant dans la dernière année de son contrat, les Suns ont aussi intérêt à se bouger s’ils veulent une compensation car rien n’assure qu’il re-signera cet été.

Même si Nash dit qu’il ne demandera pas de trade, son départ ferait du bien à tout le monde. Reste à savoir ou il pourrait aller.

New York : L’impossible rêve
La destination idéale pour Steve Nash semble être New York. Autant que ça m’embête, le meneur sauverait la tête de Mike D’Antoni, le coach dont il a déjà forgé la carrière. Ensuite, il redonnerait un sens au jeu de cette équipe. Sur la plus grande scène de la planète basket, il s’offrirait un dernier tour de piste d’enfer.

Le problème ? Les Knicks n’ont absolument pas les moyens de le faire venir. Pas un seul joueur intéressant à échanger et plus de tours de Draft depuis l’échange qui a fait venir Carmelo Anthony. Rien. Nada.

La seule solution pour New York serait d’envoyer Melo ou Stoudemire dans l’échange. L’ironie de renvoyer l’intérieur dans l’Arizona serait terrible mais l’intérêt du transfert pour Nash dans la course au titre serait diminué.

Les dirigeants des Knicks vont devoir faire preuvent d’énormément d’imagination pour réussir à faire venir Nash pendant la saison. Sinon, il faudra attendre cet été. Mais D’Antoni sera-t-il alors toujours là ?

On reste au soleil !
Steve Nash à de la chance. Il vit au soleil et les meilleurs destinations pour lui se trouvent aussi dans la Sun Belt.

Possibilité numéro 1: Orlando. Les dirigeants veulent rendre Dwight Howard heureux ? Qu’il lui fassent venir Nash. Selon CBSSports.com, c’est une idée à laquelle ils réfléchissent. Jameer Neslon, Ryan Anderson et quelques choix de Draft contre le numéro 13 ? Ca se propose en tout cas. Le Magic réaliserait un bon coup et se placerait pas loin des meilleurs à l’est. Pas au top. Mais, vu la manière dont Nash rend tout le monde meilleur, pas loin.

Possibilité numéro 2: Miami. Là, on est plus dans l’optique de croquer une bague. Nash aurait un peu moins de responsabilités et l’histoire serait un peu moins belle pour lui en cas de succès mais le titre est à portée. Le truc, c’est que Miami a aussi moins à mettre sur la table. Il y à bien le prometteur Norris Cole mais ensuite le Heat est court en contrats de qualité pouvant entrer dans la balance. Mario Chalmers, Udonis Haslem et quelques tours de Draft peut-être. Mais c’est compliqué.

Possibilité numéro 3: Los Angeles Lakers. Les Angelinos ont presque 9 millions de trade exception grâce au trade de Lamar Odom. Nash serait clairement une grosse amélioration au poste de meneur et il pourrait aider Kobe dans ses dernières années. Si Kobe veut bien lâcher le ballon bien-sûr…

Le numéro 13 n’est plus dans la fleur de l’âge. On pourra largement lui pardonner de tenter sa chance ailleurs après tout ce qu’il a fait pour Phoenix. Lui a déjà essayé encore et encore.

Steve Nash est trop classe pour demander un trade. Reste qu’un dernier changement de scène pourrait faire du bien à son palmarès autant qu’à son équipe. Le joueur le mérite. L’homme aussi. Il est donc temps de libérer Steve Nash.

Un commentaire sur “Free Steve Nash ! Free Steve Nash !”

Trackbacks/Pingbacks

  1. [...] Award du joueur sympa, trop sympa, vraiment sympa, dont on aimerait bien qu’il demande à changer d’équipe, lui ! : Steve Nash Allez Steve, tu peux y aller ! A toi on ne t’en voudra pas ! [...]

Laisser un commentaire