All-Star week-end: La grosse récap’

(Long) Papiers.All Star Game.Non classé 27 février 2012 | 1 Commentaire

C’était week-end détente en NBA. Bilan de ce petit temps-mort dans la saison ou les histoires étaient pourtant les mêmes que d’habitudes. LeBron a encore pêché dans la finition. Le Thunder a brillé. Et quelques autres se sont distingués. Action !

- Dimanche

Ce que Dwight aurait du faire…
Vous avez peut-être vu que Dwight Howard a pris le micro avant la rencontre pour un gentil bonjour,merci aux fans et à la ville bla, bla, bla… Ce qui aurait été énorme ? Que le pivot lance ça : « Salut Orlando ! Je voulais vous dire une chose ! Fuck les rumeurs de transfert, je veux faire tout ma carrière ici et ramener son premier titre à Mickey ! Magic for life ! Let’s go ! » La on aurait lancé la soirée en beauté…

Derrick Rose le gentil sérieux
En NBA il y a des joueurs qui adorent qu’on les regarde. Qui se prennent pour des acteurs. Qui aiment bien se prendre pour des rappeurs pendant l’entrée des équipes. Surtout au All Star Game. Après tout, c’est la fête. Et puis il y à l’extrême inverse : Derrick Rose. L’expression de son visage dit tout à coté de LeBron.

Un bon moment quand même
Passons au match principal. Je dois l’avouer, je pensais encore que j’allais sérieusement m’ennuyer. Finalement, il faut prendre le All Star Game pour ce qu’il est : un match d’exhibition sympa et détendu mais surtout pas un match de basket. Quand on fait ça, c’est plutôt un bon moment. Un vrai match de saison régulière quel qu’il soit mérite sûrement plus qu’on se lève en pleine nuit. Mais en replay le lendemain, le match des étoiles est quand même une rencontre agréable. On ne vous en voudra pas quand même de vous être endormi pendant le troisième quart-temps. Heureusement, il y a du suspense sur la fin.

Kobe, Kobe, Kobe…
« C’est quoi le All Star Game ? » Me demandait ma douce moitié à l’entame du match. « C’est un match avec les meilleurs joueurs de la ligue qui ne défendent pas, des pivots qui tirent à trois points et un peu tout le monde qui s’amuse… » « Ah oui, sauf Kobe« , a-t-il fallu préciser au moment ou le numéro 24 rentrait son septième shoot en six minutes. Il a même forcé dans le money time, bouclé le match sur la ligne et battu un record de Jordan (meilleur scoreur dans les ASG). Tout ça après s’être blessé (nez cassé + commotion). Rien que du très normal pour lui. Kobe ne sait pas simuler.

LeBron se débine même quand ça ne compte pas
James jouait de manière exceptionnelle (6/8 à 3 points!). Le ballon s’est retrouvé deux fois dans ses mains à moins de 20 secondes de la fin. Deux fois il a passé le ballon. La deuxième fois il a été intercepté. Quand l’Est a récupéré le ballon avec 1,1sec à jouer, il a fait la remise en jeu. Comme s’il n’avait VRAIMENT pas envie de prendre ce shoot décisif. Kobe lui a pourtant crié de prendre les derniers shoots mais rien n’y a fait. Le King auto-proclamé n’est toujours pas un homme de défi. Toujours pas un tueur. L’occasion d’être clutch dans un match hyper-regardé était trop belle. James aurait pu faire taire beaucoup de monde. Encore raté. Toujours aussi étonnant.

Florida Thunder
Même quand la ligue se détend, les joueurs du Thunder se déchainent. Kevin Durant et Russell Westbrook ont encore sorti le grand jeu. Le plus grand a décroché le titre de MVP mais les deux ont impressionné. Tout ça commence à ressembler à l’année d’OKC.

Les maillots moulants
Dwight a de nouveau essayé mais franchement, il vaudrait mieux oublier cette idée.

Une petite dose de Nash suffit
Même s’il n’a joué que 4 minutes (plus petit temps de jeu de la soirée), Steve Nash a eu le temps de distiller 4 passes décisives. Et quelles passes ! Le papy Sun est toujours magique.

La défaite de la musique
D’accord, ce point est très subjectif. Je peux comprendre qu’on aime Nicky Minaj et/ou Pitbull. Mais franchement, est on obligés d’avoir tous les ans ces artistes super à la mode du moment (Rihanna l’an dernier, Shakira en 2010, John Legend et Juanes en 2009) ? Tout ça n’est que du pinaillage bien-sûr. Chacun ses goûts… Je vieillis peut-être juste plus vite que je ne le pensais.

Mic’ on !
C’est sympa ces petits passages pendant les temps morts ou la télé US nous fait écouter ce qui se dit sur le terrain. Alors pourquoi pas faire ça plus souvent ? Ou carrément en direct ? D’accord, nos amis américains ont peut que des gros mots se glissent dans la conversation mais ça serait fun. Les micros pourraient être relayés sur la sono de la salle pour que tout le monde en profite. Cela permettrait de se sentir plus impliqué dans un match pas toujours intense.

Les voitures d’abord
Après le match, David Stern a remercié Kia avant de remercier les fans, les joueurs ou qui que ce soit d’autre. David Stern est David Stern.

- Samedi

Tony ! Tony ! Tony !
C’était le moment chauvin et probablement le plus intense du samedi soir. Je ne sais pas pourquoi, mais pour moi, c’était important que Tony Parker gagne le concours des meneurs. Il a gagné. Yes !

Concours à 3 pts
J’avais prévenu que c’était le meilleur concours de la soirée. Je m’y tiens. Il y avait des stars. Et voir un mec rentrer 7 shoots longue distance à la suite, c’est toujours aussi beau.

J’ai mal au dunk
Aïe. Par moment, j’avais presque honte pour certains des participants. Trop de gadgets, trop de bla bla. Jeremy Evans a gagné et son dunk a deux ballons était joli. Mais alors son premier ? Avec la caméra ? On avait un peu mal pour lui. On avait un peu mal pour les autres aussi. On ne va pas refaire l’histoire et la polémique (pas totalement) mais il faut revenir aux basiques. Un jury d’expert, des dunkers, un ballon, un cercle et roulez… De toute façon, le concours, ça faisait déjà plusieurs semaines que Blake Griffin l’a gagné.

Charles Barkley vainqueur du concours de dunk
Le plus drôle dans le concours de dunk, c’était d’écouter Charles Barkley. On doit notamment à l’ancien Sun une remarque qui a bien mis en perspective l’intérêt du vote des fans : « Ce sont aussi des gens qui ont voté deux fois pour George W. Bush« , a lancé Chuck lorsque son collègue a annoncé que c’était l’amérique qui avait le sort du concours en main.

Hey, LeBron ?! Tu descends ?!
L’an prochain, ça ne sert à rien de faire le concours de dunk si LeBron James ne s’aligne pas. J’abuse à peine. Ce concours à besoin de stars. L’idée de Reggie Miller semble la bonne : une table au milieu du terrain avec une montagne de cache, une affiche « Blake vs LeBron » et le vainqueur remporte le magot. C’est dommage qu’on doive en arriver là (pour l’argent) mais que voulez vous… Sur ce que montre LeBron en match en terme de puissance, il a vraiment le potentiel d’apporter quelque chose au concours. Parce que là, franchement…

- Vendredi

Kyrie le roi des rookies
La nouvelle formule avec la Draft des joueurs était sympa même si je pense toujours que la Draft devrait avoir lieu juste avant le match. Tout ça n’a pas empêché ce match d’être l’habituel concours de dunk et de « non-défense » habituel. Mention spéciale forcément à Kyrie Irving. Mais médaille d’or surtout à Greg Monroe ou « l’empêcheur de dunker en rond » !

Non ! La défense n’était pas totalement morte ce week-end !

Un commentaire sur “All-Star week-end: La grosse récap’”

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] Comme on avait pu le voir dans la récap’, le meneur des Bulls n’avait pas l’air spécialement à l’aise lors de la présentation des équipes. Ce qu’on pensait à ce moment là être un détail a fini par nécessiter une explication de l’intéressé car certains n’ont pas apprécié de ne pas le voir faire la fête. «Je m’en moque. Vous savez que je suis comme ça. Si vous m’aviez vu danser, vous m’auriez regardé différemment. Je reste moi-même. Je ne veux pas jouer un rôle, a expliqué Rose à ESPN Chicago. Je sais danser mais je pense qu’il y a un moment pour ça et je ne pense pas que c’était le bon endroit.» […]

Laisser un commentaire