Bynum peut-il en avoir marre de Kobe ?

Conf ouest.Non classé.Polémiques 29 mars 2012 | 4 Commentaires

Attention théorie tirée par les cheveux : en écoutant une émission d’ESPN (Around the Horn) après l’expulsion d’Andrew Bynum contre les Rockets, un des journalistes présent a avancé que si le pivot était agacé, c’est parce que Kobe Bryant monopolisait le ballon malgré son manque de réussite.

Ça n’était probablement pas le cas. Mais si cela finissait par le devenir ? Andrew Bynum pourrait il en avoir marre de voir Kobe tuer son équipe dans ses soirs « sans » alors que lui est en réussite à l’intérieur ?

Pour l’instant, on y est pas. Bryant a donné des signes de confiance à son pivot depuis le début de la saison. Il y a notamment eu l’action pour donner un tir de la gagne à Bynum. Le numéro 17 a aussi expliqué lors d’une interview que sa relation avec son coéquipier est meilleure et que le vétéran essaye même de le motiver et de lui donner quelques conseils. Il y a encore quelques jours, l’ainé a soutenu son coéquipier après sa tentative infructueuse de tir à trois point qui a poussé Mike Brown a mettre le grand sur le banc. Bryant tente de faire les bonnes choses.

Mais Bynum est en train de devenir une star. Co-habiter avec le discret Pau Gasol était simple pour Kobe. Que va-t-il se passer si l’égo du pivot gonfle en même temps que ses stats ? Les choses tournent vite.

Bynum est en train de devenir plus vital au succès des Lakers que Kobe lui-même. Le numéro 24 n’a pas été aussi maladroit depuis 1998 avec seulement 42,9% au tir. Pourtant il tente plus de shoots par match (23,4) que lors des cinq dernières saisons. Bynum a le troisième pourcentage de la ligue avec 57,9% de réussite. C’est en matraquant leurs adversaires à l’intérieur que les Angelinos auront une chance en playoffs.

Lorsqu’il réalisera – si ce n’est pas déjà fait – qu’il est au moins aussi important que Kobe sur le terrain et qu’il regardera son leader envoyer les briques, combien de temps Bynum va-t-il tenir avant d’aller au clash ou de se frustrer ? Même si le discours officiel est apaisé pour le moment, peut-on croire que Bynum a totalement oublié et pardonné l’époque ou son capitaine voulait « fuckin’ ship his ass up‘ » pour récupérer Jason Kidd ? Les grands sportifs n’oublient pas ce genre de choses. Ils ont souvent l’esprit de vengeance…

Avec un Gasol timide et un Bynum pas encore mûr, Bryant pouvait tenter de justifier ses 3/20 en disant qu’il n’avait personne. Maintenant, il y a d’autres alternatives. Kobe ne peut plus forcer à outrance. Bynum s’est imposé comme une vraie menace et l’espagnol est un troisième homme de très grand luxe.

A une époque pas si lointaine, Kobe s’est embrouillé avec un pivot parce que leurs égos ne pouvaient plus cohabiter. Shaquille O’Neal a pris la porte parce que Kobe voulait que les Lakers soient son équipe. Même Phil Jackson et ses qualités de médiateur n’y avaient rien changé. Kobe avait eu ce qu’il voulait – le ballon pour lui tout seul – au prix de quelques années de disette aux côtés de Smush Parker, Kwame Brown ou Vladimir Radmanovic.

Aujourd’hui, Kobe est l’ancien. Il veut toujours autant le ballon mais il a toujours autant besoin de son coéquipier pour aller au bout. Il doit donc montré qu’il a appris du passé. C’est exactement ce qu’il a fait jusque là en apportant son soutien à son coéquipier dans la presse, en expliquant même se sentir proche de Bynum, un jeune homme ambitieux arrivé comme lui directement du lycée à la NBA. Indirectement, Mike Brown est peut-être en train de rapprocher ses deux stars.

Dans les journaux, Kobe joue bien le coup. Mais à un moment, c’est sûr le terrain que la vérité va éclater. La capacité du Black Mamba à céder un peu de la lumière – et du scoring – à Bynum pour le garder heureux sera alors une des clés du succès des Lakers en playoffs.

4 Commentaires sur “Bynum peut-il en avoir marre de Kobe ?”

  1. Baky94 dit :

    Article très intéressant.

  2. Pariez jouez dit :

    Une équipe qui s’embrouille c’est un équipe qui perd !

  3. DeoXD dit :

    Tu pourras rebondir dès lundi sur la perf mémorable (dans le mauvais sens) de Kobe… Si tu n’as pas vu le match, c’est dommage, il est collector…

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] de sérénité nécessaire à la victoire. On dirait qu’il ne le comprendra jamais. Dommage. On s’en doutait, on dirait qu’il a fini par venir à bout des nerfs de ce […]

Laisser un commentaire