Robert Horry est-t-il un Hall of Famer ? Oui

Old School.Playoffs 29 mai 2012 | 1 Commentaire

Des playoffs, ce qu’on retient le plus souvent ce sont les actions les plus clutchs, les joueurs qui ont mis les gros shoots. A ce niveau là, Robert Horry a un CV qui devrait lui donner le droit à un buste à Springfield. La preuve…

Sept fois au cours de sa carrière, Robert Horry a soulevé le trophée Larry O’Brien. Seuls six joueurs ont fait mieux. Ils jouaient tous pour les Celtics dans les années 60.

Deux fois à Houston, trois fois à Los Angeles et deux autres à San Antonio. Pour certains, Horry avait juste l’art d’être au bon endroit au bon moment. Pas faux, il a quand même eu la chance de jouer avec Hakeem Olajuwon, Shaquille O’Neal, Kobe Bryant et Tim Duncan.

Horry doit beaucoup à ces stars. Mais est ce que ces stars ne doivent pas aussi beaucoup à Horry ?

Big Shot Rob

Dès le début de sa carrière, le sosie non-officiel de Will Smith a rentré des paniers décisifs.

En 1995 il donne la victoire aux Rockets dans le match 1 de la finale de conférence face aux Spurs et rentre un trois points importantissime à 14 secondes du buzzer dans le Game 3 des Finals.

Avec les Lakers, il assassine les Sixers dans le Game 3 des Finals 2001, élimine les Blazers au premier tour en 2002 et fait ça aux Kings en finale de conférence…

A San Antonio, la folie continue avec quelques tirs monstrueux et un match 5 d’anthologie lors des Finals contre Detroit en 2005.

Il a même des records !

Les Hall of Famers sont souvent ds hommes de records. Et bien Horry en a aussi !

Personne n’a joué plus de matches que lui en playoffs. Mieux, il est avec 53 tirs longue distance réussis l’homme qui a marqué le plus de paniers à trois points au cours des Finals. Une nouvelle preuve qu’il est un homme des grands moments.

Un joueur qu’on veut à ses côtés

Mais il y a une raison plus simple qui fait que Robert Horry est un Hall of Famer : dans un grand match, s’il est sur le terrain, vous voudriez absolument dans VOTRE équipe.

Bien-sûr que ses stats sont ridicules (7,9 pts, 5,6 rbds et 2,4 passes en playoffs, c’est encore plus faible en saison), mais l’impact de ce mister Clutch va au-delà des chiffres.

Robert Horry ne sera probablement jamais admis au Hall of Fame. Pourtant, il y mériterait bien une petite place car il a été un des plus grands tueurs de la NBA et aussi parce qu’il a su comprendre ses limites et remplir son rôle de joueur de complément mieux que personne.

Après tout, pourquoi le Hall ne serait qu’un lieu d’exploits individuels. Pourquoi il ne ferait pas une place à un joueur qui a su comprendre le concept d’équipe et qui a su trouver sa manière à lui d’aider toutes les équipes qu’il a connu à atteindre le titre.

Si le basket est un sport d’équipe, Robert Horry est un Hall of Famer.

Un commentaire sur “Robert Horry est-t-il un Hall of Famer ? Oui”

  1. Bob the trick dit :

    Très bel et tellement vrai

Laisser un commentaire