Respect pour les vieux !

(Long) Papiers.Conf est.Playoffs 6 juin 2012 | 1 Commentaire

Les playoffs en général et le basket en particulier sont bien trop imprévisibles pour qu’on enterre définitivement le Heat. Il est trop tôt pour qu’on dise encore que LeBron James est un dégonflé dans les grands moments. Mais c’est le moment idéal pour rendre hommage aux vieux et vaillants Celtics.

Les Celtics ont un effectif moins profond que ces dernières saisons. Paul Pierce a mal au genou. Ray Allen a mal à la cheville. Kevin Garnett a dû se transformer en pivot. Avery Bradley n’est plus là. Et pourtant, ce sont eux qui sont à un match des Finals.

Parce que c’est dans la tête ! Comme pour les Lakers, mais dans l’autre sens !

Les Celtics se battent. Ils s’arrachent. Ils se se font mal. Ils veulent prouver à tout le monde qu’ils ne sont pas finis. Et ils mènent leur série face à une équipe plus jeune et plus talentueuse.

On a l’impression que tout est plus dur pour eux, que les stars d’en face peuvent donner des coups d’accélérateur à tout moment et qu’ils vont finir par perdre le rythme. Ils étaient mené 2-0 dans la série. Hier soir, ils ont pris quelques éclats. Mais ils ne lâchent jamais.

Rajon Rondo a shooté à 3/15 mardi. Ray Allen à 2/9 mais en rentrant des lancers importantissimes. Paul Pierce : 6/19 mais le panier qui assassine Miami. Respect.

L’exemple Garnett

On peut détester Kevin Garnett pour ses intimidations à deux balles sur les petits meneurs mais il faut avouer que le gaillard force l’admiration avec son jeu et sa volonté. Gêné par des genoux meurtris les saisons précédentes, il continue de défier les lois de l’âge lorsque le cuir est en jeu.

Même pendant les temps morts, le Big Ticket impose son exemplarité. Les images de ce huddle avec Mike Pietrus sont assez rigolotes mais elles sont aussi symboliques de cette volonté d’unité qu’imposent Garnett et les anciens de Boston.

Cette unité, elle marche. Les Celtics sont à un match des Finals. Danny Ainge a donc bien eu raison de leur laisser une dernière chance.

Maintenant, quoi qu’il arrive, le Big Three de Boston partira en beauté.

Il reste un match à gagner dans cette série. Le Heat va peut-être se réveiller mais, quoi qu’il arrive, les Celtics ont déjà réussi quelque chose qui inspire un énorme respect.

Un commentaire sur “Respect pour les vieux !”

Trackbacks/Pingbacks

  1. [...] dire qu’hier ont parlait d’avoir du respect pour les vieux ! Et voilà que trois gamins débarquent, remportent quatre matches de suite et nous éliminent les [...]

Laisser un commentaire