NBA Finals (Big) Preview : À la poursuite de la première bague

Finals.Playoffs.Preview 11 juin 2012 | 2 Commentaires

Et ils ne furent plus que deux ! Deux équipes. Mais aussi deux stars. Leur objectif : succéder aux Mavs. Alors, à qui le tour ? 

Le basket est un sport d’équipe. Mais il sera impossible dans les jours à venir d’échapper au fait que les Finals NBA de cette année entre le Thunder et le Heat seront surtout le duel entre LeBron James et Kevin Durant.

Normal. Nous allons voir les deux meilleurs joueurs de la ligue s’affronter. Ils jouent au même poste et tous les deux sont à la recherche de leur premier titre.

Alors oui, le basket est avant tout un sport d’équipe. Oui, cela aurait été sympa de voir les vieux de Boston et San Antonio s’offrir une dernière dans. Mais ne boudons pas notre plaisir, car nous allons vivre un moment historique.

Choisis ta star

On le dit depuis plusieurs semaines et cela s’est confirmé en finale de conférence, LeBron James est le meilleur joueur actuel. S’il prend encore feu, le Thunder va galérer. Mais le King de South Beach va devoir être monumental et impliquer également ses coéquipiers.

La pression sera sur James. Cette année, pour ses troisièmes Finals, il n’a pas le droit de disparaitre. Encore une fois, ses détracteurs s’empresseraient de dire que ses exploits contre Boston ne valent rien s’il s’écroule encore sur la dernière marche.

A l’inverse, Durant n’a rien à perdre. À seulement 23 ans, il joue ses premières Finals. Un succès propulserait encore un peu plus sa brillante carrière mais un revers sera pardonné.

James est meilleur dans le jeu mais la pression est sur lui. Durant en profitera-t-il ?

La vérité est ailleurs

Si LeBron et KD seront les stars de la série et qu’ils pourront bien-sûr faire la différence avec des grosses performances, ce n’est peut-être pas sur eux que le sort du titre va se jouer.

Russell Westbrook est celui qu’on pointe du doigt quand le Thunder perd. Mais c’est aussi lui qui pourrait faire la différence. Miami souffre au poste 1 et le meneur d’OKC va pouvoir en profiter. Encore plus agressif que Rajon Rondo sur le scoring, il peut faire passer de longues soirées à Mario Chalmers.

Pour répondre à Westbrook, il y aura Dwyane Wade. En difficulté par moments pendant les playoffs, Flash aura fort à faire face à Thabo Sefolosha. Malgré son garde Suisse, Wade sera pourtant obligé d’apporter quelque chose s’il veut que son équipe ait une chance.

Le duel des autres stars sera aussi crucial que celui entre James et Durant.

Le Thunder plus profond

Problème supplémentaire pour les Floridiens, l’autre grand défenseur du Thunder sera aussi fixé sur un membre du Big Three. Serge Ibaka va rendre la vie difficile à Chris Bosh mais aussi à ceux qui tenteront de s’aventurer dans la peinture, un secteur ou le Thunder a largement l’avantage en terme de densité.

Si Seflolosha et Ibaka verrouillent leurs opposants directs, OKC aura fait un grand pas vers le titre.

En sortie de banc, le Heat a quelques artilleurs mais rien de régulier. James Harden, lui, est régulièrement dangereux. Et il sera une arme de plus pour le Thunder. Ajoutez à cela un Derek Fisher qui pourrait encore nous faire le coup du tueur et vous avez une équipe bien plus profonde.

Le pronostic : le Thunder en 7 matches

Les experts ESPN donnent le Thunder à 9 contre 5. L’Amérique vote OKC. Basket USA vote OKC.

De mon côté, je vote aussi pour le Thunder pour les raisons citées plus haut. Kevin Durant et ses coéquipiers ont plus d’énergie et de scoring qu’une équipe de Boston qui est déjà pas loin de taper le Heat.

Mais attention, si LeBron James reste sur le « beast mode » des deux derniers matches, le Heat ne sera pas loin. Vraiment pas loin.

Quoi qu’il arrive, une des jeunes superstar de la ligue va soulever pour la première fois le trophée d’ici moins deux semaines. Après la sortie des vieux en finale de conf’, ce sera définitivement le début d’une nouvelle ère pour la NBA. Ça va être historique. Ça va être fort. Ça va être fun. Ça va être bien. Vivement que ça commence !

2 Commentaires sur “NBA Finals (Big) Preview : À la poursuite de la première bague”

  1. Renaud dit :

    Faudrait penser à appeler D-Wade par son vrai prénom au moins une fois… Dwyane, pas Dwayne !

  2. admin dit :

    Au temps pour moi. C’est corrigé, merci ;)

Laisser un commentaire