NBA Finals – Game 1 : Monsieur Kevin Durant

(Long) Papiers.Finals.Playoffs 13 juin 2012 | 3 Commentaires

Ils ont légitimement un peu tremblé en début de match mais Kevin Durant et le Thunder ont signé une superbe prestation pour remporter en beauté le premier match de Finals qui s’annoncent exceptionnelles.

Pour son premier match dans une série pour le titre, Kevin Durant a marqué 36 points à 12/20 dont 4/8 longue distance. Encore une fois, le meilleur scoreur de la saison a éclaboussé la NBA de sa classe et de sa capacité à se sublimer dans les grands moments.

S’en est presque injuste pour LeBron James. Le leader du Heat a également marqué 30 points. Mais on ne pourra pas s’empêcher de remarquer que c’était la première fois pour lui en 11 matches de Finals. LBJ et le Heat ont baissé en régime en seconde mi-temps mais on a pas grand chose à reprocher au MVP. Il a fait ce qu’il a pu. Comme d’habitude, ce n’est pas suffisant car on attend l’exceptionnel quand il s’agit de lui.

Et la fac ?

Et si Kevin Durant avait plus d’expérience des grands moments que LeBron ? Pas en NBA mais dans la vie en général. D’accord, KD n’a pas joué le Final Four mais il avait signé deux bons matches dans le tournoi NCAA avec Texas et il avait appris un peu dans l’ambiance universitaire. James n’a fait que massacrer des lycéens avant de rejoindre la NBA.

Shane Battier a été un des joueurs de Miami les plus en vue alors que c’était également sa première expérience des Finals. Peut-être parce qu’il a passé quatre ans a Duke où il a remporté un titre NCAA et qu’il n’était donc pas pétrifié par l’enjeu.

L’expérience universitaire ne rend pas obligatoirement imperméable à la pression. Mais ça peut visiblement aider certains.

Westbrook le glouton et Wade le vieux

Pendant que Durant jouait juste, Russell Westbrook a encore offert un numéro d’arrosage. Le meneur a bien donné 11 passes décisives mais il a aussi pris 24 shoots dont une bonne partie sur des actions où le ballon aurait pu tourner un peu plus. C’est son style. Cela permet parfois des actions qui donnent de l’élan à son équipe. Mais c’est aussi souvent forcé. C’est passé, mais cela confirme que Westbrook sera pris pour cible les soirs de défaite.

A Miami, c’est Dwyane Wade qui pourrait commencer à être la cible des critiques. Si certains s’acharneront encore sur LeBron, la vérité de mardi est que Wade a été en-dessous du niveau qui doit être le sien pour que le Heat ait une chance. 19 points sur 19 shoots, c’est trop peu. Le plus inquiétant, c’est que l’arrière avait l’air plus vieux, moins fringuant. Peut-être qu’il y a un petit bobo quelque part, mais il va falloir faire mieux. Il a déjà prouvé qu’il peut réagir pendant ces playoffs. Il va falloir le faire sans trainer.

A côté du duel LeBron/Durant, Westbrook et Wade sont indispensables.

Le Thunder trop profond

Le Heat n’a fait sortir que trois joueurs du banc dont Joel Anthony pour seulement deux minutes. Leur secteur intérieur a encore été faible et OKC a gagné alors que James Harden n’a même pas bien joué et que Mario Chalmers et Shane Battier ont été bons.

Cela risque de faire beaucoup pour Miami. Comme prévu, Oklahoma City a montré plus d’armes pour aller au bout.

Il ne faut jamais tirer trop de conclusions d’un premier match. Mais LeBron James va clairement devoir être monumental pour aller chercher son premier titre. Miami a le talent pour résister mais le Thunder a montré qu’il a ce qu’il faut pour aller au bout.

Ce qu’on a aussi vu, c’est que ces Finals vont vraiment être agréables à regarder. On aurait aimé voir les vieux Celtics et Spurs mais c’est aussi sympa d’avoir des équipes jeunes, qui peuvent sauter et courir sans limites. Il y a de l’énergie et on sent vraiment qu’on entre dans une nouvelle ère. Une nouvelle génération de joueurs prend les commandes de la ligue devant nos yeux.

Ce premier match était celui de Monsieur Kevin Durant. 1-0. Jeudi sera un autre jour mais ce sera encore excellent.

3 Commentaires sur “NBA Finals – Game 1 : Monsieur Kevin Durant”

  1. Tom dit :

    C’est 36 pts qu’il a mis!

  2. admin dit :

    Corrigé. Merci ;)

  3. canadienne dit :

    Prudence , je me rappelle encore des Spurs en finale de conf’ se réjouir d’avoir gagné le game 1 en se vantant que Parker et Duncan avaient mal joué …ça laissait présager une victoire easy des Spurs et POURTANT

Laisser un commentaire