NBA Finals – Game 2 : on peut laisser LeBron tranquille maintenant

(Long) Papiers.Finals 15 juin 2012 | 2 Commentaires

Le Heat est passé à deux doigts d’une catastrophe. Si Kevin Durant ne précipite pas son dernier tir, le résultat est peut-être différent et on dit que LeBron James s’est encore loupé dans le dernier quart en manquant le trois points de la victoire. Sauf que cette fois, on peut le laisser tranquille.

Oui, il y avait peut-être quelque chose sur Kevin Durant. Comme souvent en NBA, c’est litigieux. Mais c’est comme ça. L’essentiel est que, dans les secondes suivantes, LeBron James a rentré deux énormes lancers et assuré la victoire de son équipe.

A 14 secondes de la fin, le MVP a pris un tir à trois points. Il l’a manqué, mais au moins il l’a pris ! C’est déjà un progrès par rapport aux reproches qu’on lui faisait. A 1’12mn du buzzer, l’ailier du Heat a aussi rentré un panier hyper important. James a pris ses responsabilités, il a signé son second match de suite à plus de 30 points (32 en tout) et il a été clutch. Que demander de plus ?

James semble maintenant pleinement bien dans sa peau et libéré dans ces Finals. Il a mérité qu’on le laisse bosser tranquillement.

La symphonie inachevée de Durant

Ce qui a faillit faire plonger Miami, c’est cette phénoménale seconde mi-temps de Kevin Durant. S’il rentre ce dernier shoot litigieux, cette performance est à ranger directement dans les légendes de la NBA.

7/7 pour commencer la deuxième mi-temps, un tir primé énorme en transition, 16 points dans le dernier quart. C’était encore hallucinant. Ce garçon n’a peur de rien. Il a des blocs de glace dans le sang. Il a juste manqué la touche finale. Dommage.

Le Thunder pourra encore reprocher quelques décisions hasardeuses à Russell Westbrook mais le fait est que le Heat était très fort ce soir. Dwyane Wade s’est réveillé, Shane Battier a encore été incroyable à longue distance et Chris Bosh a fait du bon boulot.

Un bon coup de peinture

Ça peut paraitre bête comme ça, mais, quand on s’approche du cercle, le pourcentage au tir augmente. C’est pour ça que le terme « jump-shooting team » n’est pas toujours un compliment en playoffs.

« Tu peux me défendre à 6 mètres du panier mais tu ne peux pas me défendre à 60 centimètres du panier. » Pour Magic Johnson, c’est ce que LeBron James aurait pu dire à Thabo Sefolosha. Pas faux. Le MVP est trop puissant pour les arrières et trop rapide pour les grands. Cela fait des années qu’on lui dit d’aller plus à l’intérieur. Il l’a fait en début de rencontre, ses coéquipiers ont aussi profité de la défense douce du Thunder et Miami a creusé l’écart.

Il fut un temps où on ne pouvait pas gagner un titre sans un intérieur dominant. Cette année, ce ne sera pas le cas. Chris Bosh est censé être le scoreur intérieur de la série mais il fait une allergie à la peinture depuis sa blessure.

Pas de jolis moves au poste au programme en 2012. Mais il faut au moins attaquer le cercle. Il est arrivé de bonnes choses à l’équipe qui le faisait pendant cette rencontre. Vivre et mourir par le shoot n’est pas un truc viable à ce niveau. Demandez aux Suns. Il faut aller chercher des paniers à haut pourcentage.

Miami a marqué 48 points dans la peinture ce jeudi contre 32 pour OKC. Miami a gagné. Logique.

Le gros du boulot se fait à l’intérieur, la différence de loin. Le Heat a attaqué le plus et le mieux dans ce Game 2. Ça fait 1 partout. Cette série va être superbe.

2 Commentaires sur “NBA Finals – Game 2 : on peut laisser LeBron tranquille maintenant”

  1. Alexis dit :

    Bon article mais je ne suis pas totalement d’accord sur lebron…Je ne comprends pas comment un joueur a 10/10 aux LFs a eu peur d’aller au contact et préférer de prendre un shoots alors qu’il est à 20% aux shoots hors RA sur les finals !?

    Alors oui, le Heat a gagné donc il faut le laisser tranquille, mais nous ne faisons pas d’illusion sur un Lebron qui joue très bien slmt quand son équipe est outsider (game 4 contre indiana, game 6 contre boston et 2 1ers games des finals). Maintenant le Heat est favori pour le titre, la pression est sur lui, LET’S SEE !!

  2. Alexis dit :

    et je corrigerais le titre : « NBA Finals – Game 2 : on peut laisser LeBron tranquille POUR L’INSTANT »

Laisser un commentaire