Jour J ! L'état des lieux de la NBA au premier jour de la saison 2009 – 2010

(Long) Papiers.Conf est.Conf ouest.Non classé 27 octobre 2009 | 1 Commentaire

A quelques heures du coup d’envoi de la saison, il est temps de faire un tour des forces en présence sur les parquets NBA.

Les prétendants au titre

Los Angeles Lakers : Les champions en titre sont les mieux armés pour soulever une nouvelle fois le trophée en juin. L’arrivée de Ron Artest donne plus d’épaisseur à l’effectif et surtout elle donne une raison aux Lakers de rester concentrés dès ce soir. Avec un Andrew Bynum enfin à 100%, si les sauce Artest prend, les Californiens seront inarrêtables.

Boston Celtics : Kevin Garnett est bien de retour, Rajon Rondo est en train de devenir un des meilleurs meneurs de la ligue et l’apport de Rasheed Wallace permet, comme pour les Lakers, d’avoir du boulot dès le début de saison. L’important, c’est la santé !

Cleveland Cavaliers : Pas beaucoup de mouvement mais une arrivée de poids. Shaquille O’Neal n’est plus le pivot dominant d’il y a dix ans mais il peut encore rendre énormément de services à LeBron.  C’est en playoffs que le King devra montrer qu’il est un grand. Son supporting cast reste un cran en dessous de celui des autres équipes de cette catégorie.

Orlando Magic : Tous les prétendants ont été actifs sur le marché des transferts. Vince Carter reste un bon joueur et il n’a pas manqué beaucoup de matchs ces cinq dernières années. Il a enfin l’opportunité de jouer les finales. Dwight Howard va être encore (plus) monstrueux. Bonus pour les tricolores que nous sommes, Mike Pietrus devrait se faire une place (encore) plus importante dans cette franchise. Soit dans un rôle de 6e homme de luxe, soit dans le cinq.

San Antonio Spurs : Encore des recrutements hyper intelligents mais ca n’est plus une surprise quand on parle des Spurs. Avec Richard Jefferson et Antonio McDyess ajoutés à cet effectif, les Spurs paraissent être les seuls à pouvoir inquiéter Los Angeles pour le moment à l’Ouest.

Ils doivent aller en playoffs…


Portland Trail Blazers : Greg Oden enfin en forme, quelques vrais meneurs et un Brandon Roy qui monte vers les sommets. Les Nuggets de cette saison ?

Utah Jazz : Pas glamour mais toujours aussi efficaces. Les Jazz seront là en mai.

Denver Nuggets : La performance de la saison passée n’était pas une anomalie mais les Nuggets ont perdu plus qu’ils n’ont gagné pendant l’été. Ils devraient tranquillement se qualifier pour les playoffs mais la suite sera plus compliquée.

Atlanta Hawks : Une équipe déjà forte qui se renforce avec l’arrivée de l’expérimenté Joe Smith et de la gâchette Jamal Crawford. Tant que ce dernier n’intègre pas le cinq, tout ira bien. Il manque quand même quelque chose à cette équipe pour jouer avec les gros calibres de la ligue.

Toronto Raptors : Hedo Turkoglu va regretter Orlando mais son équipe a de bonnes chances d’atteindre les playoffs. Chris Bosh est un des meilleurs joueurs dont on parle le moins et les ceux qui l’entourent ne font que progresser.

Washington Wizards : Tout est question de santé dans la capitale. Antawn Jamison est déjà à l’infirmerie. Les Wiz’ seront en playoffs si ca reste un cas isolé.

Dallas Mavericks : Dallas a toujours ce qu’il faut pour aller en phases finales mais il manque un vrai lieutenant à Dirk Nowitzki. Jason Kidd ? Il y a 6 ans peut être. Shawn Marion ? S’il avait un shoot.

En playoffs, un petit tour et puis s’en va…


Phoenix Suns : Le soleil se couche sur la carrière de Steve Nash et il dispose de moins en moins d’armes.

New Orleans Hornets : Les Hornets ont il joué au dessus de leur niveau il y a deux ans ou en dessous l’an dernier ? Si tout le monde reste sur ses deux jambes, Chris Paul et ses coéquipiers seront forcément plus fringuants. Mais Emeka Okafor n’est peut être pas celui qui va porter cette équipe à l’étage supérieur.

Philadelphia 76ers : Autant le dire tout de suite, les Sixers pourraient changer de catégorie dans ce classement très rapidement. L’équipe a montré de belles choses en présaison. Elton Brand veut revenir au top et ce groupe est plein de jeunes talents. Sûrement l’équipe surprise de cette saison à l’est. On pourrait retrouver les Sixers au second tour.

A la lutte pour une place dans les huit


Miami Heat : Dwyane Wade peut encore mener cette équipe en playoffs à lui tout seul.

Chicago Bulls : Peu d’arrivées et le départ de Ben Gordon. Dur à surmonter, même avec un Derrick Rose qui progresse encore.

Oklahoma City Thunder :Kevin Durant est en passe de devenir une superstar. Avec Jeff Green, Russell Westbrook et James Harden cette équipe très jeune continue de progresser très vite. Pourquoi pas gouter pour la première fois aux phases finales ?

Houston Rockets : Tout le monde ou presque pense que les Rockets vont s’écraser sans Yao. Pas moi. Ca n’est pas comme si cette équipe n’était pas habituée à jouer sans son pivot. Il y a un vrai collectif à Houston alors pourquoi pas se mêler à la course. Tous les ans on attend les Rockets et tous les ans la fusée n’atteint pas la stratosphère. Cette fois, personne n’attend rien. Autant en profiter.

Detroit Pistons : Beaucoup de changements cet été dans le Michigan. Beaucoup d’argent dépensé dans des joueurs qui ne sont pas de grands leaders. Cette équipe va devoir trouver dans quel sens jouer.

Indiana Pacers : Un solide mais pas exceptionnel mené par un très bon Danny Granger. Si tout le monde va dans le bon sens, Indiana peut raisonnablement viser les playoffs.

Ça passe… ou ça explose…


Memphis : Sur le papier, il y a énormément de talent mais peut être pas assez de ballons pour cette équipe. Tout sera question d’alchimie.

Los Angeles Clippers : Voir ci dessus. Ca commence mal avec la blessure de Blake Griffin qui le privera de jeu pour 6 à 8 semaines.

Bons pour la lotterie


Sacramento Kings : Le blessure de Garcia n’aide pas. Il y aura de belles choses à voir avec le rookie Tyreke Evans et Kevin Martin mais rien de bien consistant dans le secteur intérieur pour enchainer les victoires.

Minnesota Timberwolves : Après un été très mouvementé et le feuilleton Rubio, les Wolves se présentent avec plein de talent mais beaucoup d’incertitudes. D’abord le talent se trouve souvent sur les même postes : ailier fort et meneur. Ensuite, il faudrait que les joueurs du Minnesota restent en bonne santé.

New Jersey Nets : La plus grosse arrivée de l’été dans le New Jersey est un millionaire mais ca n’est pas un joueur. Mikhail Prokhorov devrait bientôt devenir propriétaire de cette franchise qui va peiner sur le terrain… tout en espérant attirer un gros nom lors de la prochaine intersaison.

Milwaukee Bucks : Silence, on reconstruit.

Golden State Warriors : Une galère avant même le début de la saison. La qualité ne manque pas mais cette équipe est dans un état de désorganisation total sur le terrain et en dehors.

New York Knicks : Les Knicks sont les Knicks. Les dirigeants New Yorkais espèrent sûrement attirer un gros poisson l’été prochain. Pour ça il faudrait au moins créer une base solide. LeBron ne signera pas avec une équipe en reconstruction. Les Knicks n’ont même pas l’air en reconstruction, ils sont au mieux en transition, au pire en ruine. Oui cette équipe va gagner des matchs. Plus que d’autres équipes citées plus haut. Oui ca sera souvent sympa à voir jouer grâce à Mike D’Antoni. Mais même avec des grands joueurs, on va rarement très loin en basant sa tactique sur le shoot à trois points.

Un commentaire sur “Jour J ! L'état des lieux de la NBA au premier jour de la saison 2009 – 2010”

  1. Julien dit :

    Fan de Basket ?

    Toute l’actu, les news, analyses de matchs, vidéos, interviews et plus encore sur http://fadeway.over-blog.fr

Laisser un commentaire