Détestons Clay Bennett, aimons le Thunder !

(Long) Papiers.Conf ouest.Non classé.Videos 29 octobre 2009 | 0 Commentaire

On devrait détester le Thunder. Quand j’entends « Oklahoma City », je vois l’équipe qui a été volée à Seattle, les maillots les plus cheaps de la ligue et le diabolique Clay Bennett. Mais il faut se faire une raison, les joueurs n’y sont pour rien. Et à la fin du premier quart temps du match de cette nuit contre les Kings j’adore déjà le Thunder !

L’équipe d’OKC porte bien son nom. Kevin Durant et ses coéquipiers ont fait tomber la foudre sur les Kings dès les premières minutes du match. 39 points en douze minutes ! Plus que le total, c’est la manière qui impressionne. Ça va vite et bien. Cette équipe est jeune et talentueuse, aucun doute là dessus. Kevin Durant, Jeff Green et Russell Westbrook forment un trio prometteur pour l’avenir de cette franchise. Durant le scoreur, Green l’homme à tout faire et Westbrook le distributeur. Ce dernier est d’ailleurs toujours plus impressionnant. Cette nuit il distribue 13 caviars, prend 7 rebonds et inscrit 14 points (à 7/12) en un peu moins de 35 minutes. Le vrai lieutenant de Kevin Durant, ca sera lui.

Si l’envie de jouer et de partager le ballon affichée cette nuit se maintien, le Thunder a les moyens de gagner pas mal de matchs. Même pendant la longue série de défaites de la saison dernière, Kevin Durant l’assurait, les joueurs s’entendaient bien. Il n’y a pas de raison que ca change.

La belle entame du Thunder ne fait quand même pas faire oublier qu’il y aura des jours plus durs. Les Kings ne seront pas au menu tous les soirs. Face à des équipes mieux armées à l’intérieur, les faiblesses des ciels et blancs seront exposées. Jeff Green joue au poste 4. Il aura du mal quand il devra faire face à des Gasol, Duncan ou Garnett. Même chose pour Nenad Kristic. Dwight Howard et Andrew Bynum ne sont pas Sean May.

Le banc d’Oklahoma City ne leur permet pas non plus de rivaliser avec les grosses écuries même si les quelques joueurs d’expérience qui le composent et le rookie James Harden ne manquent pas de qualités.

Si au moins OKC gagne les matchs dit « faciles », c’est déjà un point positif. Faut il le rappeler, les trois piliers de cette équipe ont 20, 21 et 23 ans. Ils ont déjà le talent, il leur faut encore un petit peu de temps. Si leurs dirigeants les entourent bien, Durant, Westbrook et Green seront en playoffs d’ici deux ou trois saisons.

Cette équipe est enthousiasmante. Ça sera un plaisir de la voir jouer cette saison. Dommage qu’elle ne soit plus à Seattle. Imaginez la fête dans une Key Arena mise en ébullition par ce trio de jeunots.

Encore une fois, les joueurs n’y sont pour rien. Alors détestons Clay Bennett et aimons le Thunder.

En vrac sur les autres matchs de la nuit :

Oups, LeBron est vraiment tout seul… Et c’est parti pour une année de spéculation sur la prochaine destination du King.

Il n’y a vraiment personne pour scorer à Charlotte.

Mike D’Antoni a interdit à ses joueurs de tirer depuis l’intérieur de la raquette. 39 tirs à 3 points en un seul match ! Embêtant quand on en met que 10.

27 points et 15 rebonds pour Brook Lopez (!) mais énorme retour des Wolves en fin de match. L’équipe aux 6 meneurs et 6 ailiers forts l’emporte grâce au rookie Johnny Flynn (11 points dans les 7 dernières minutes) et au shoot décisif de Damien Wilkins.

DeJuan Blair (14 pts, 11 rbds en 22 minutes) est un des plus gros steal de la Draft depuis quelques années.

Grant Hill (37 ans, 19 pts, 13 rebonds) et Steve Nash (35 ans, 24 pts, 8 passes) sont immortels.

Baron Davis a une sacré barbe !

Le Top 10 de la nuit :

Laisser un commentaire