Le quart d'heure français : La meilleure attaque c'est la défense

Francais.Non classé 2 novembre 2009 | 1 Commentaire

ALM Evreux Basket – Nantes : 83 – 74

« De-fense ! De-fense ! »… Pardon, en version française : « Et on défend ! Et on défend ! » C’est comme ça qu’on gagne des matchs partout dans le monde et c’est comme ça qu’on gagne à Evreux. La nouvelle mascotte de l’ALM est un Lion. Ça tombe bien. Maintenant on peut dire qu’en défense les joueurs eurois se battent comme des lions.

Vendredi l’ALM s’est une nouvelle fois imposé grâce à un collectif à toute épreuve. Il faut marquer des points ? Josh Gomes est là. Un peu de renfort en défense ? Enter Guillaume Sene. Des points du banc ? Voilà Mory Correa. Une action décisive ? Il y a Philippe Da Silva.

Devant une salle remplie un peu plus qu’au trois quarts, le début de match est très agréable. Ça score, ça défend dur et il y a du rythme. Tout de suite, coté Nantais, Devonne Giles et Cedric Ferchaud sont chauds. Ce dernier rappelle pourquoi il jouait en équipe de France il n’y a pas si longtemps que ça et plante 8 points dans le premier quart.

Manque chance pour Ferchaud et Giles, il n’y a pas que moi qui a réalisé qu’ils sont chauds et Evreux resserre sa défense sur eux. Dans les trois derniers quarts, Ferchaud ne marque que deux petits points. Giles termine avec 20 points et 11 rebonds mais il constate la rudesse de la défense normande lorsqu’il prend un coup la ou ça fait (très) mal. Aie ! Il n’y aucun panier facile contre Evreux.

L’ALM est devant pendant tout le match. A plusieurs reprises, Nantes remonte. Mais à chaque fois, les jaunes et bleus gardent leur calme et remettent un petit coup d’accélérateur. Evreux remporte les trois premiers quart temps.

Dans le dernier quart, les visiteurs reviennent de nouveau à la charge. A 7 minutes 30 de la fin, l’écart n’est plus que de 4 points. Encore une fois, pas de panique. Mory Correa est chaud bouillant en sortie de banc et comme d’habitude Philippe Da Silva met les shoot qu’il faut. A 3 minutes 26 du buzzer final, Evreux est devant de 11 points. Au petit jeu des lancer francs, l’ALM ne tremble pas et plie le match.

Cette victoire permet à Evreux de rester à la première place du classement Pro B à égalité avec Lille. Au delà des chiffres, le plus important c’est que l’ALM joue bien et semble pouvoir battre n’importe qui. Le collectif est solide. Et pas seulement le cinq majeur. Le banc a montré de très belles choses vendredi. Mory Correa on l’a dit. Mais aussi Meredis Houmounou, Guillaume Sene et Karim Dahak dont la bonne prestation a fait plaisir à toute la salle et à ses coéquipiers.

Après le match, en conférence de presse, Rémy Valin parle de spirale de confiance mais il n’oublie surtout pas de préciser une nouvelle fois qu’il ne faut pas s’emballer et que Evreux prend les matchs les uns après les autres. Il a raison. Car il est bien placé pour le savoir, les hivers sont rudes ces dernières années à Evreux.

Photo : alm-evreux-basket.com

Un commentaire sur “Le quart d'heure français : La meilleure attaque c'est la défense”

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] avec quelques satisfactions. D’abord, quand elle tourne à plein régime, cette équipe à une nouvelle fois montré qu’elle peut se battre avec les cadors du championnat. Car si Evreux s’est […]

Laisser un commentaire