Mal au Dwight

(Long) Papiers.Conf ouest.Polémiques 20 février 2013 | 1 Commentaire

Dwight Howard of Los Angeles Lakers

Comme tout le monde, j’ai été agacé par Dwight Howard l’an dernier. Soulé. Gavé. J’avais envie qu’il souffre. Qu’il soit envoyé aux Rockets pré-Harden. Mais là, ça commence à faire beaucoup. Il a eu sa dose. 

Il y a encore 18 mois, Dwight Howard était un des chouchous de la ligue. Un jeune homme toujours souriant et bondissant. Pas forcément le basketteur le plus techniquement raffiné de la ligue mais un des plus enthousiastes. Aujourd’hui, tout ça semble parti. Terminé les sourires. Terminé les dunks ravageurs. Bonjour la grimace et les blessures.

Le problème ? Sans son sourire et ses capacités physiques, Dwight Howard n’est plus qu’un joueur ordinaire. Et ça, c’est un peu triste pour la ligue. Bien-sûr qu’il s’est mis dans le pétrin tout seul. Mais ça commence à faire de la peine.

D12 aurait du se tenir à son premier feeling. Alors qu’il tentait de quitter Orlando, une conversation au téléphone avec Kobe Bryant lui avait fait sentir qu’il n’était pas spécialement à l’aise avec le numéro 24. Il avait même été évoqué que sa ridicule prolongation d’un an avec le Magic était simplement le résultat de son refus d’aller chez les Lakers. Et pourtant, il y est allé…

L’accumulation fatale

Howard se fait brocarder parce qu’il ne veut pas toujours jouer blesser. C’est un peu oublier qu’il s’est arraché pour être prêt au début de la saison régulière alors que ce n’était pas prévu au programme. Mais, manque de chance, les blessures ne le laissent pas tranquille. Comme déjà dit, Howard est comme une voiture sans roues (ou un geek sans son raspberry pi) s'il n'est pas au top physiquement. Ce ne sont pas ses fondamentaux qui vont le sauver…

Et puis il y a Kobe… Y-a-t-il deux joueurs aux caractères plus opposés que Dwight et Kobe ? Il l’avait senti et il y est quand même allé. Il le paye cher. Bryant étant cliniquement incapable de faire preuve de tact ou d’une quelconque capacité à mettre les autres à l’aise, le clash était inévitable en cas de mauvais résultat.

Ajoutez à ça un coach qui a éliminé le poste de pivot du jeu bien avant que la ligue ne le fasse dans les votes du All-Star Game et la catastrophe était lancée.

Un titre ou un trade

Comment peut-on imaginer une seconde que Dwight Howard va vouloir rester à Los Angeles l’an prochain avec un Kobe Bryant dont il se moquerait déjà dans son dos et qui n’a pas vraiment l’air de l’apprécier non plus ? Ce serait presque encore plus stupide que de prolonger dans une équipe alors que vous demandez un trade… Oh wait…

Les Lakers n’ont pas vraiment le choix. Ils ne pourront pas récupérer grand chose dans un trade si Howard ne s’engage pas sur le long terme avec sa nouvelle équipe. Ils vont donc devoir espérer que leur avion en perdition réussisse miraculeusement à trouver la piste d’atterrissage, atteigne les playoffs et aille loin, voir même au bout. Sinon ? Howard partira.

Un titre semble être la seule chose qui pourrait donner envie à Howard de supporter Bryant (au moins) un an de plus. Le problème, c’est que le pivot a à peu près autant de chances d’être le prochain Pape que de soulever le trophée cette année. Les Lakers feraient mieux de récupérer quelque chose tout de suite. Si les Celtics veulent lâcher Rondo ? Qu’ils foncent ! Le meneur ne s’entendra peut-être pas mieux avec Bryant mais il semble plus armé pour lui répondre et tenir le temps de la transition. Le problème, c’est que ça flinguerait définitivement leur saison. Ils vont donc tenter le coup avec Howard jusqu’au bout.

S’il est logique, D12 s’enfuira cet été. Il trouvera une nouvelle maison plus accueillante (Dallas ?) pour tenter de montrer qu’il peut redevenir un pivot dominant et que son corps ne tombe pas en miette. Ce serait le choix le plus intelligent pour sa santé mentale. L’espoir des dirigeants des Lakers, c’est qu’Howard a déjà montré qu’il peut prendre des décisions pas vraiment éclairées. Mais ce serait vraiment dommage de se tromper une nouvelle fois. Le vrai Dwight Howard commence à nous manquer.

Un commentaire sur “Mal au Dwight”

  1. Louis-Harry dit :

    Excellent . Magnifique article qui a expliqué tout le malaise de Howard a LA , C’est vrai que ça fait plusieurs mois que Howard est carrément apathique sur le terrain voir déprimé , c’est Officiel , Howard et Los Angeles est un fiasco

Laisser un commentaire