Souvenons nous plutôt de Dennis Rodman de cette manière

Hall of Fame.Videos 4 mars 2013 | 0 Commentaire

Dennis Rodman

Ce n’est pas vraiment un secret si vous avez déjà lu ce blog, j’adore Dennis Rodman. Autant le basketteur que l’homme. Loin d’être une bête de foire, c’est surtout un mec pas forcément à l’aise avec lui-même et avec la vie qui demande à être connu (et lu).

Malgré tout ça, j’avoue que ce n’est pas forcément le premier américain auquel j’aurais pensé pour un premier contact avec le sympathique mais néanmoins dictatorial Kim Jong Un. Un ami pour la vie ? Vraiment ? Même s’il est fan des Bulls, le dictateur n’est pas spécialement le genre de personne qu’on aimerait avoir dans son cercle d’amis. Bien-sûr, si Rodman, aussi original soit-il, peut permettre d’ouvrir un semblant de dialogue en tapant sur la fibre basket, pourquoi pas ? Mais de là à dire que monsieur Un est « un gars incroyable« , il ne faut pas pousser.

Bref, je n’y connais rien en politique. Et on ne va pas en faire ici. Même si ses intentions étaient sûrement bonnes, la sortie nord-coréenne du Worm est maladroite… au mieux. Le problème, c’est qu’on se demande surtout s’il se rend vraiment compte de ce qu’il fait. C’est triste.

Et quand Rodman nous embrouille la tête à ce point là, autant se souvenir du meilleur. Comme cet énorme match de playoffs contre le Magic en 1996 que les confrères de Ball don’t lie ont déterré.

Laisser un commentaire