Quel avenir pour Allen Iverson ? Pourquoi pas Cleveland !

(Long) Papiers.Conf est.Conf ouest.Non classé.Polémiques.Transferts 17 novembre 2009 | 3 Commentaires

Et maintenant ?

Ça n’est pas une surprise, l’expérience Allen Iverson à Memphis a tourné au fiasco. C’est triste. Mais la seule surprise c’est que le crash a eu lieu un peu plus vite que prévu.

Alors c’est fini ? On ne reverra plus le génial lutin sur un terrain NBA ? C’est une option. Mais apparemment ca n’est pas ce que veut Iverson. Selon son manager personnel, « il n’y a absolument aucun doute qu’il veut encore jouer. »

Première question : Après les fiascos à Detroit et Memphis, est ce qu’un GM osera signer Iverson ?
Réponse : Oui. Stephen Jackson vient de trouver preneur après avoir mis la pagaille à Golden State. L’an dernier les Celtics avaient signé Stephon Marbury malgré son passif plutôt lourd avec les Knicks. Si le talent est là et que le risque financier n’est pas énorme, les GM tenteront leur chance. Le tout est d’avoir un vestiaire solide. Il se pourrait par contre qu’Ivy doive attendre que la blessure d’un joueur pousse un manager à faire le grand saut.

Iverson veut encore jouer, mais pas à n’importe quelles conditions. D’abord il doit être titulaire. On l’a bien compris lors de son passage à Memphis. Ensuite il faut que l’équipe soit un prétendant au titre. Car AI veut une bague. Enfin, et c’est une nouveauté du jour, l’équipe élue se trouvera de préférence à l’est. La famille d’AI ne l’a pas suivi à Memphis. La star aurait souffert de leur absence. Il veut maintenant évoluer dans la conférence Est pour rester près d’eux.

Ça fait beaucoup de critères. Une précision quand même, le manager d’Iverson précise que le l’ancien MVP est prêt à sortir du banc s’il joue pour un prétendant au titre.

Ou pourrait jouer Allen Iverson ?

Un prétendant au titre ? Ça exclu d’office les Knicks de Donnie Walsh qui a déjà annoncé qu’il pourrait s’intéresser à Iverson. A moins que… Toujours selon le manager du joueur, au sujet des déclarations d’intérêt de Walsh : « C’est un de ses endroits favoris pour jouer. Il aime le style de jeu de Mike D’Antoni. Il a toujours eu du respect pour Donnie Walsh depuis ses jours à Indiana. Nous serions ravis si c’était vrai. » Signer à New York est bien-sûr la pire idiotie que pourrait faire The Answer mais ca ne serait presque pas étonnant que ca arrive. Idiot mais quand même plus agréable de le voir finir sa carrière en se battant sur le terrain plutôt que par un buy out avec les Grizzlies. Et puis si les Knicks sont les seuls à taper à la porte, pourquoi pas ? Au moins, ca pourrait être fun.

Si on s’en tient aux trois critères d’Iverson, il n’y a que trois destinations possibles. Cleveland, Miami et dans une moindre mesure Chicago. Charlotte parait exclu depuis l’arrivée de Stephen Jackson.

A Miami et Chicago il tenterait d’apporter un petit plus à des équipes en pleine progression. Il formerait un duo explosif avec Dwyane Wade en Floride. A Chicago, le manque de leaders ou la jeunesse des leaders actuels rendrait le pari très risqué avec un nouveau risque de « pourrissage » de vestiaire en cas de mauvais résultats.

La meilleure option, c’est Cleveland. Conférence est ? Check. Prétendant au titre ? Check. Possibilité d’être titulaire ? Check. A vrai dire les Cavs sont presque la destination parfaite pour Iverson. Il n’y a pas si longtemps que ça, l’équipe de LeBron James était intéressée par Stephen Jackson. Ca montre qu’elle recherche un scoreur. AI pourrait prendre la place d’Anthony Parker dans le cinq sans trop de dégats. Cleveland jouerai alors avec un petit backcourt comme le faisaient les Sixers à l’époque du duo Eric Snow / Iverson.

Autre avantage, Iverson profiterait de la présence dans le vestiaire de Shaquille O’Neal et LeBron James. Avec ces deux là, dur pour le lutin de faire des vagues. Au contraire, l’association avec les deux stars pourrait booster sa motivation. Imaginez, en signant Iverson les Cavs jouerait avec trois MVP dans leur cinq majeur !

Tous les autres prétendants à l’est sont blindés. Il n’y a pas de place pour Iverson dans les effectifs de Boston ou Orlando. Pas pour jouer plus de 15 minutes par match en tout cas. Cleveland semble avoir une longueur de retard sur ces deux équipes. C’est pour ça que le staff s’est intéressé à Stephen Jackson. C’est pour ça qu’il doit tenter le pari Iverson.

Allen Iverson peut toujours apporter des points à une équipe. Il est toujours un bon joueur de basket. Il l’a (très vite) montré à Memphis. 12,3 points en un peu plus de 22 minutes à 57,7% au tir. C’est loin de ses stats en carrière mais c’est aussi loin d’être ridicule.

Il serait triste de voir se terminer en queue de poisson la carrière d’un des joueurs les plus populaires et spectaculaires de la ligue depuis 1996. Ses détracteurs diront qu’Iverson a eu ce qu’il méritait. Qu’il a joué seul toute sa carrière et qu’il part à cause de son égoïsme.

Iverson a toujours voulu faire taire ses détracteurs. S’il veut le faire une dernière fois et si on lui propose, qu’il remonte ses manches, s’allie avec les deux futurs Hall of Famers de Cleveland pour le minimum salarial et mette son immense talent au service du collectif pour tenter de décrocher une bague.

S’il veut s’offrir un dernier tour de piste à la hauteur de ce qu’il a apporté à la ligue, c’est la réponse.

3 Commentaires sur “Quel avenir pour Allen Iverson ? Pourquoi pas Cleveland !”

  1. FIRSTFAN dit :

    yeah c’est une excellente idee et c la place ideale pour AI right now. pretendant au titre et en meme temps il a bcp de chance d’ etre starter.

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] Basket Blog, Alain Mattei se demande si Allen Iverson ne devrait pas rejoindre les Cavs : “Quel avenir […]

  2. […] explique qu’il veut avoir du temps à passer avec sa famille. Mais que fera il au printemps si les Cavs ou les Celtics l’appellent ? Lui même ne le sait peut être […]

Laisser un commentaire