Le shoot contre son camp de Nate Robinson n'aurait pas compté

Conf est.Insolite.Non classé.Polémiques.Videos 25 novembre 2009 | 2 Commentaires

Quel rabat joie ce Mike D’Antoni ! Finalement il n’y avait pas de quoi s’énerver. Même s’il était parti avant le buzzer, le tir contre son camp tenté dimanche par Nate Robinson n’aurait pas donné de points aux Nets. On peut être (presque) sûr qu’un joueur aussi posé que Kryptonate savait très bien ce qu’il faisait… Non ?

Tout est dans le règlement de la NBA. Selon la règle 5, section 1E, un joueur ne peut pas marquer pour l’autre équipe si le shoot est intentionnel. Cela compte juste comme une perte de balle.

Si Robinson avait réussi son tir avant la sonnerie, le ballon aurait donc tout simplement été rendu à l’équipe adverse sans qu’aucun point ne soit ajouté au score.

Bien-sûr, ce qui – a raison – a agacé D’Antoni c’est surtout la stupidité du geste.

« Ça n’est pas une question de règle. C’est « Pourquoi ne pas essayer de remonter le terrain pour nous ? » C’est presque du genre « Je ne vais pas tirer parce que ca va bousiller mes stats. » Come on. C’est un jeu d’équipe. Je ne connais pas son raisonnement. Mais on ne veut pas de ça. »

Le coach New Yorkais a entièrement raison. Mais il ne faut pas totalement blâmer Nate Robinson. A sa manière, il a réussi un chef d’œuvre. Résumer en une seconde les cinq dernières saisons des Knicks.

2 Commentaires sur “Le shoot contre son camp de Nate Robinson n'aurait pas compté”

  1. salut nate tu es le meuer de la nba

Trackbacks/Pingbacks

  1. [...] Nate Robinson vient de trouver un concurrent de poids pour le trophée de l’action la plus bête de l’année. Ça c’est passé dans la nuit de dimanche à hier. Les Sixers sont menés de deux points à moins de deux secondes de la fin. Iguodala réussi à trouver de la place pour lancer le shoot de l’égalisation. Mais alors que le ballon descend et que le buzzer a sonné, Samuel Dalembert le dévie de sa trajectoire. [...]

Laisser un commentaire