Il y a de l'espoir pour les Nets

(Long) Papiers.Conf est.Non classé.Polémiques 8 décembre 2009 | 3 Commentaires

Il y a quelques jours, les Nets sont entrés dans la légende de la pire des manières. Avec 18 défaites pour commencer la saison ils ont établi un record et marchent dans les pas des Sixers de 1972-73 vers le plus mauvais bilan de l’histoire de la ligue. Pourtant, l’avenir n’est pas si sombre que ca dans le New Jersey. Il y a même plusieurs raisons d’avoir de l’espoir.

Une ambiance saine
L’an dernier, le Thunder perdait beaucoup de matchs et a viré son coach. Pourtant, tous les joueurs insistaient sur la bonne ambiance qui régnait dans le vestiaire. Les équipes d’en face étaient justes meilleures et les jeunes pousses d’Oklahoma avaient besoin de temps pour grandir. C’est un peu pareil pour les Nets cette saison. Il n’y a pas de scandale après les défaites. Il n’y a pas d’histoires comme celles qu’on peut entendre à Washington ou à Golden State. Les équipes d’en face sont juste meilleures.

Des jeunes joueurs prometteurs
C’est encore un parallèle avec le Thunder de l’an dernier mais les Nets ne manquent pas de talent. A une époque, les fans des Nets chantaient même des « Thank you Cuban » pour remercier le proprio des Mavs’ de leur avoir envoyé Devin Harris. Brook Lopez est un bon intérieur, Chris Douglas-Roberts, Sean Williams et Courtney Lee ont aussi leurs plus belles années devant eux. Cette équipe a donc un bon noyau mais il lui manque peut être un franchise player. Leur Kevin Durant à eux pour poursuivre la comparaison avec Oklahoma City. Un problème qui pourrait se régler avec la prochaine Draft ou en réussissant à attirer un gros free agent dans quelques mois.

Une masse salariale bien gérée
Car l’été prochain, les Nets auront beaucoup de place sous le salary cap pour tenter de signer un gros nom. A la fin de la saison ils seront débarrassés des contrats de Bobby Simmons (10,5 millions), Tony Battie (6,2 millions), Rafer Alston (5,2 millions), Trenton Hassell (4,3 millions) et Jarvis Hayes (2 millions). Les meilleurs joueurs de l’équipe sont les plus jeunes, encore sur leur contrat rookie, donc les moins chers. Pour le moment, Devin Harris est celui qui touchera le plus l’an prochain avec près de 9 millions de dollars. Cette équipe n’est plombée par aucun contrat énorme ou par des joueurs intransférables.

LeBron James ne bougera sûrement pas de Cleveland, mais s’il veut le faire, les Nets seraient une destination plus propice à la victoire que New York. Il serait entouré de Devin Harris – Brook Lopez – Chris Douglas-Roberts – Courtney Lee et Yi Jianlian. Plus solide que Danilo Gallinari – Jordan Hill et Wilson Chandler.

Un nouveau proprio qui a des dollars
Si les Nets réussissent à confirmer leur déménagement pour Brooklyn, ils deviendrons à 80% la propriété du milliardaire russe Mikhail Prokhorov. Ses intentions ne sont vraiment encore connues, il ne s’agit donc que de supposition, mais si Prokhorov a envie de faire avec les Nets ce que certains de ses compatriotes ont fait avec des clubs de foot – c’est à dire injecter des montagnes d’argent – les supporters des Nets auront de quoi faire la fête. Quoi qu’il arrive, Prokhorov ne pourra pas faire pire que Bruce Ratner. L’actuel boss des Nets a pris en main une équipe qui venait de jouer les finales pour la mener jusqu’aux bas fonds de la ligue.

On pourrait aussi ajouter le déménagement à Brooklyn à la liste des bonnes nouvelles puisque ce move va forcément rendre la franchise un peu plus glamour. Mais comme rien n’est encore certain pour le moment…

Les temps sont durs pour New Jersey mais l’avenir est donc plus dégagé. On savait de toute façon que cette équipe ne jouerait pas le titre et difficilement les playoffs cette année. Les blessures ont empiré les choses et les jeunes talents de l’effectif ont encore besoin d’un peu de temps. C’est une année de transition. Une vraie. Mais il y a de l’espoir pour les Nets !

3 Commentaires sur “Il y a de l'espoir pour les Nets”

  1. Tinmar dit :

    Bien sur que les Net sont de l’avenir ! Ils n’ont juste pas eu de chance avec les blessures de 3 de leurs 5 titulaires originels : Harris, Lee et Li. Ces blessures ont su faire émerger CDR, et ont confirmé Lopez comme le pivot de l’Est pour les futures années avec Howard.
    Comme je ‘lavais dit, c’est tout de suite plus dur de jouer avec Alston à la mène, Hassell et Boone en titulaires sur les ailes (bien que Boone puisse devenir un bon joueur de devoir, à la Luc Longley 8 points/8 rebonds).

    Comme tu le dis, jeunes joueurs + bonne ambiance dans l’équipe + non-impatience des fans qui ont l’intelligence de considérer les blessures plus que les défaites = bel avenir pour les Nets ! Et tu rajoutes à ça un peut-être gros power à la Amar’e llors du summer 2010 et/ou alors un excellent choix de draft…

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] Sur Basket Blog, Alain Mattei estime que malgré leur début de saison calamiteux, les Nets peuvent regarder l’avenir avec sérénité : “Il y a de l’espoir pour les Nets” […]

  2. […] Award de l’équipe mauvaise qui a de l’avenir – New Jersey Nets Malgré une puissance de communication hors du commun, les Nets n’ont pas réussi à gagner. Mais le déménagement vers Brooklyn, un nouveau proprio et quelques jeunes pousses devraient faire changer les choses. […]

Laisser un commentaire